Guadalajara, tequila et mariachis dans le Jalisco, l’état le plus typique du Mexique
Que faire à Puerto Escondido au Mexique, le paradis de l’état de Oaxaca

Vous planifiez un voyage au pays de la neige, des caribous et du sirop d’érable ? Démarches administratives avec l’AVE, les distances, les hébergements, etc., voici quelques informations que vous devez absolument connaître avant de vous rendre au Canada. Et pour plus de détails sur la préparation, consultez mon article Tous mes conseils pour un voyage au Canada et pour des articles sur les destinations plus détaillées, allez voir tous mes articles sur les Canada.

Article invité



1. Les distances sont énormes

voyage-canada-voiture-rocheuses

Ne partez pas du principe que vous allez pouvoir parcourir la majeure partie du Canada lors d’une courte visite. C’est un pays immense et se rendre d’une ville à l’autre implique de parcourir de longues distances. De nombreuses personnes ne prévoient pas assez de temps pour leur road trip à travers le Canada et se retrouvent à se précipiter d’une ville à l’autre. Je vous conseille par exemple de choisir une destination comme faire un road trip dans les Rocheuses plutôt que dans tout le Canada.

 

2. Soyez prêt à braver le froid et les intempéries

Les trois mots que vous devez retenir lorsque vous faites vos valises pour un voyage au Canada sont des couches, des couches, des couches. Même si vous partez en été, il peut y avoir des orages dans les prairies et dans les montagnes, et la température baisse la nuit.

glacier-athabasca-ice-trekking-rocheuses

Trekking dans le glacier Athabasca dans les Rocheuses en été!

En hiver, il fait froid. À moins que vous ne soyez sur la côte douce de la Colombie-Britannique, où le temps est tempéré par l’océan Pacifique, vous pouvez vous attendre à des températures sibériennes. Dans les prairies, il n’est pas rare de voir des températures hivernales de -20, -30 degrés Celsius et moins. Avec le facteur du ressentie à cause du vent, il fait encore plus froid. Apportez un bonnet en laine chaud (les Canadiens appellent cela une tuque), des gants et un foulard à enrouler autour de votre visage pour éviter les engourdissements des extrémités.

 

3. Demandez votre visa AVE à l’avance

AVE signifie Autorisation de Voyage Electronique et c’est une nouvelle exigence d’entrée pour les visiteurs au Canada. La demande d’AVE Canada est désormais obligatoire pour tous les ressortissants sans visa, à l’exception des Américains, depuis novembre 2016.

Selon votre pays d’origine, vous pourriez avoir besoin d’une AVE avant d’embarquer sur votre vol pour le Canada. L’obtention de votre visa AVE Canada est un processus en ligne simple qui ne prend que quelques minutes. L’AVE expliquée sur internet vous indique que vous aurez besoin d’une carte de crédit, d’un passeport et d’une adresse électronique et vous devrez répondre à quelques questions de base et entrer vos informations personnelles. Vous devrez également payer des frais minimes de 7 $.

voyage-canada-visa

Dans la plupart des cas, votre AVE vous sera accordée dans les minutes qui suivent votre demande. Une fois approuvée, votre AVE sera valable pendant cinq ans ou à l’expiration de votre passeport. Il est important que lorsque vous voyagez au Canada, vous utilisiez le même passeport que celui que vous avez utilisé pour demander l’AVE.

 

4. Utiliser le « couchsurfing » pour séjourner gratuitement

Le logement au Canada n’est pas bon marché. Bien que certaines grandes villes et certains lieux touristiques disposent aujourd’hui d’auberges de jeunesse, celles-ci restent assez chères. Si vous devez séjourner à l’hôtel, cela vous coûtera cher. C’est ce que j’ai fair avec Sarah dans plusieurs villes du Canada.

Pourquoi ne pas essayer le « Couchsurfing » ? Si vous n’en avez jamais entendu parler, il s’agit d’un site web qui permet aux voyageurs de se mettre en contact avec des locaux qui sont prêts à les laisser séjourner gratuitement dans leur chambre d’amis ou sur leur canapé.

winnipeg-the-forks-place

Culture locale à Winnipeg

La valeur du Couchsurfing ne réside pas seulement dans l’hébergement gratuit, mais aussi dans le fait que vous êtes logé chez un habitant qui connaît la région et qui peut vous donner plus de conseils et d’informations sur une culture à découvrir comme celle du Canada qu’un guide ne pourrait jamais le faire.

 

5. N’oubliez pas l’assurance voyage !

L’assurance voyage est toujours une bonne idée lorsque vous voyagez, mais surtout au Canada. Si vous n’êtes pas citoyen canadien mais que vous vous blessez ou tombez malade en voyageant au Canada, cela vous coûtera beaucoup d’argent.

Lorsque vous choisissez votre police d’assurance maladie, assurez-vous de lire les petits caractères et de vérifier que vous êtes couvert pour toutes les activités que vous prévoyez de pratiquer pendant votre séjour au Canada, comme le ski, le snowboard ou le rafting.

 

6. Sortir en plein air

moraine lake

Lac Moraine dans les Rocheuses

Le Canada a une population d’un peu moins de 36 millions d’habitants, mais une masse terrestre presque aussi grande que l’ensemble de l’Europe. Cela signifie que la plus grande partie du Canada est sauvage et non peuplée. D’immenses étendues de nature sauvage et intacte attendent d’être explorées. Qu’il s’agisse de traverser un glacier dans les montagnes Rocheuses, de faire de la randonnée dans les forêts tropicales côtières de l’île de Vancouver ou de faire du canoë sur les lacs de l’Ontario, le grand air canadien est le terrain de jeu par excellence.

oak-hammock-marsh-winnipeg

Le marais et son centre interprétatif de Winnipeg




Guadalajara, tequila et mariachis dans le Jalisco, l’état le plus typique du Mexique
Que faire à Puerto Escondido au Mexique, le paradis de l’état de Oaxaca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.