Loire Atlantique : road trip des belles plages au vignoble nantais
Les lieux à visiter à Monaco pour les fans de cinéma

L’Italie est a toujours été mon pays préféré en Europe si ce n’est au monde. Tout est beau et bon en Italie : la mer, la montagne, les grandes villes, les villages, les sites archéologiques que j’affectionne particulièrement, la gastronomie, les gens. Bref, j’aime tout là-bas. Donc cet été, avec la crise du covid qui contrarie mes plans de Jeux Olympiques à Tokyo et comme les frontières de l’Europe sont réouvertes, j’ai décidé de retourner en Italie.

Alors pour ceux qui ont décidé de faire comme moi, j’ai préparé un petit article pour visiter ce pays en 20 coups de cœur. Et pour cela, j’ai demandé à des experts en la matière, des blogueurs voyage de me raconter leur coup de cœur en Italie avec des conseils de visites. Vous trouverez ensuite plus de détails sur leurs blogs respectifs. Les 20 coups de cœur sont globalement présentés du Nord au Sud.

fiat

VOIR TOUS MES ARTICLES SUR L’ITALIE 



 

1. Milan, la ville la plus dynamique d’Italie

navigli-milano

Navigli à Milan

Milan a été un coup de cœur pour moi, même si je trouve Rome et Venise de bien plus belles villes. J’ai adoré Milan pour sa dynamique, sa vie culturelle et nocturne.  J’ai visité assidument l’Expo Milano en 2015. J’y suis allée de nombreuses fois et j’y suis restée assez longtemps. J’aime beaucoup l’art de vivre avec les aperitivos en terrasses le long des canaux de Milan qu’on appelle Navigli. Lors d’une visite à Milan, ne manquez pas le Duomo, emblème de Milan et sa grande place. Je vous conseille aussi de visiter le château Sforzeco et le célèbre tableau de la Cène de Léonard de Vinci.

duomo-milano

Le Duomo

Retrouvez toutes mes expériences incontournables à Milan. Par Émily – Z

 

2. Les lacs italiens

italie-grands-lacs-come

Située dans le Nord de l’Italie, entre Milan et Vérone, la région des Lacs Italiens est une région dont je ne me lasse pas de découvrir ! Ces lacs merveilleux avec en toile de fond les sommets enneigés des Alpes, ses villages pittoresques et ses villas extraordinaires avec des jardins luxuriants, fait partie de mes régions préférées d’Italie. Le printemps est pour moi la meilleure saison pour s’y rendre afin de profiter des nombreuses fleurs. L’été en cas de forte chaleur, une brume peut se former gâchant la visibilité.

italie-lac-majeur-ile-des-pecheurs

Ile des pêcheurs sur le lac Majeur

Du Lac d’Orta au Lac de Garde, c’est une région pleine de ressources pour les amoureux de patrimoine mais aussi de la nature puisqu’il y a de nombreuses randonnées à réaliser sur les hauteurs de ces lacs. Une de mes balades préférées : la randonnée sur la dorsale du Lac de Come au départ du téléphérique de Brunate.

Avec un bon réseau de train et de nombreuses navettes lacustres, il est possible de se déplacer dans la région pour visiter en s’épargnant du stress de la voiture (et des embouteillages qui peuvent être fréquent en haute saison).

Si chaque lac possède ses atouts, mon préféré reste le Lac de Côme, avec ses paysages spectaculaires et ses villages extraordinaires, comme la Villa Balbianello, dont le cadre féérique a servi de lieu de tournage à de nombreux films de Star Wars à James Bond.

italie-lac-come-villa-balbianello

Villa Balbianello sur le lac de Côme

Par Mathilde du blog Voyager en photos.

 

3. La vallée d’Aoste

chateau-royal-sarre-vallee-aoste-italie

Chateau royal de Sarre

La vallée d’Aoste, frontalière de la Suisse et de la France, est un savant mélange de sites historiques et culturels et de paysages naturels magnifiques, au milieu des imposants 4000 de la région. Fait peu connu, on y parle français !

Parmi les principaux atouts touristiques, les nombreux châteaux valdôtains, dont la plupart sont encore bien conservés, sont devenus le symbole de la plus petite région italienne à l’instar du château de Fenis, d’Issogne ou encore du fort de Bard. Il y en a un dans presque chaque village et même s’ils ne se visitent pas tous, ils sont plus photogéniques les uns que les autres.

chateau-fenis-vallee-aoste-italie

Chateau Fenis

La ville d’Aoste (que l’on prononce Ost) est elle même un vrai musée à ciel ouvert avec de nombreux vestiges de l’époque romaine, tel que le théâtre romain qui s’élève au cœur de la ville. On y trouve aussi de nombreux musées permettant de mettre en valeur l’histoire et le patrimoine de cette belle région.

Enfin, ce qui caractérise le plus cette vallée, ce sont ses montagnes. C’est en effet dans cette région que se trouve le versant italien du Mont Blanc ainsi que la célèbre station de Courmayeur du côté de la frontière française. Mais cette région est aussi limitrophe des plus hauts sommets suisse tels que le Cervin ou le Mont Rose. Et comme si ça ne suffisait pas, la région d’Aoste abrite le parc national du Grand Paradis, la prolongation italienne de notre parc de la Vanoise en France.

italie-val-aoste-valpelline

On comprend donc aisément que cette région est un vrai paradis pour les amoureux de la nature et de la montagne qui peuvent en profiter en toute saison.

Côté gastronomie, ici c’est la polenta et la fontina qui sont à l’honneur. Un plat fromager bien réconfortant, que l’on apprécie d’autant plus avec un panorama grandiose sur les Alpes.

Par Sarah du blog Vents et Voyages.

 

4. Turin, capitale du Piémont

vue-de-turin

Turin est la capitale de la région du Piémont. Turin a même été la capitale de l’Italie de 1860 à 1864, même si ce fut de courte durée. Turin a donc ouvert les premiers studios de cinéma en Italie avant Cinecitta à Rome. C’est aussi la ville de FIAT et on peut visiter le musée de l’automobile. Turin possède de nombreux musées et superbes palais à découvrir. Vous trouverez aussi le deuxième plus grand musée égyptien au monde après celui du Caire.

Par Emily – Z. Voir mes conseils de visite à Turin.

 

5. Venise, la bellissima

visiter-venise

Ah Venise ! La ville des amoureux, la cité des Doges au milieu des eaux. Que de bons souvenirs ! Pourtant Venise a souvent mauvaise réputation, car trop touristique. Pour ma part je trouve qu’en s’organisant un peu il est possible de passer de très bons moments à Venise. Ma période préférée pour visiter Venise est septembre – octobre. Il fait généralement encore assez beau et si vous trouvez un appartement en location directement au cœur de Venise (petite préférence pour le quartier de San Polo qui est bien situé et assez dynamique), vous allez passer de superbes moments tôt le matin et pouvoir profiter de l’ambiance des restaurants et bars le soir. Il n’y a personne à Venise si vous vous levez tôt ! Vous pourrez prendre de superbes clichés au lever du soleil.

Si vous ne savez pas quoi faire à Venise, j’ai écrit un article complet sur les activités à découvrir sur Venise avec des incontournables, mais aussi des activités un peu plus insolites.

decouvrir-venise

Si vous avez l’occasion de venir visiter Venise en janvier/février, le Carnaval de Venise est une expérience incroyable ! J’ai pu y assister une fois et je rêve d’y retourner depuis. Mon déguisement ainsi que mon masque sont encore dans mon salon !
Un coup de cœur ? La visite de Murano et Burano qui sont selon moi deux incontournables de Venise (même si ce n’est pas sur Venise centre directement !). Un restaurant que je recommande ? Oui le restaurant « Impronta » si vous aimez le poisson, c’est un délice !

Par Emmanuel du blog VoyageAvecNous.



 

6. Vérone, la ville de Roméo et Juliette

verone-italie-balcon-juliette

Le balcon de Juliette à Vérone

Vérone a été un énorme coup de cœur lorsque je l’ai visitée pour la première fois. Ville beaucoup moins touristique que sa voisine Venise, il est très agréable de s’y balader. Vérone, c’est la ville qui a inspiré Shakespeare pour sa très célèbre pièce Romeo et Juliette. A Vérone, ne manquez pas de visiter la maison de Juliette avec le fameux balcon. Les arènes de Vérone sont parmi les plus grandes et les mieux conservées d’Italie. En été, on peut assister à un festival d’opéra.

visiter-italie-arenes-verone

Les arènes de Vérone

Par Emily – Z

 

7. Les Dolomites, trésor des Préalpes orientales méridionales au Nord de l’Italie

plan-de-gralba-randonnee-col-de-sella

Plan de Gralba, randonnée col de Sella

Les Dolomites, quelles montagnes !  Comment décrire leur splendeur ? Le contraste entre le vert luxuriant des prairies grasses des alpages, le vert profond des forêts et le gris pâle des pics rocheux se détachant dans le ciel ? Leurs pentes vertigineuses, leurs sommets découpés, leurs parois verticales, et leurs lacs dans lesquels tant de beauté observe son propre reflet ? Quelques photos seront bien plus efficaces que les mots pour traduire la majesté des Dolomites, chaine de montagnes d’ailleurs inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La randonnée constitue l’activité reine pour profiter de ce massif montagneux extraordinaire et s’imprégner de ses paysages. Toutefois, d’autres possibilités s’offrent à vous de la plus tranquille à la plus sportive : road trip avec arrêt aux cols, marche tranquille autour des lacs, escalade, etc.

Voici 3 lieux où je retournerai sans hésitation lors d’une prochaine visite dans cette région italienne.

lago-di-tovel-dolomites-italie

Lago di Tovel

Le Lago di Tovel. Dans les Dolomites de Trente, ce lac cerné de hauts sommets se situe dans un écrin de verdure. Accès réglementé en été. En voiture, vous serez contraint de stationner à distance puis de vous y rendre en navette. Si vous voyagez en van ou camping-car, vous aurez la chance de pouvoir aller jusqu’au bout du chemin et profiterez ainsi d’un spot splendide pour bivouaquer. Grandiose !

Le Plan de Gralba. À partir de là, on peut grimper jusqu’au col de Sella duquel vous pourrez admirer les sommets du Sassolungo et du groupe de la Marmolada.

panorama-depuis-les-tre-cime-de-lavaredo-dans-la-brume

Panorama depuis les tre cime de lavaredo dans la brume

Les Tre Cime de Lavaredo. Clou du spectacle dans le massif, on y accède là aussi par une route réglementée après une montée très raide. Un moment inoubliable pour les sujets au vertige ! Mais quel spectacle ! Et quel panorama lorsque vous serez arrivé au sommet !

Par Carine du blog Parenthèse nomade.

 

8. Les Cinque Terre = les Cinq Terres

Riomaggiore-Cinque-Terre-Italie

Riomaggiore, village des Cinque Terre

En septembre dernier, je suis allée faire un voyage de randonnée à travers les Cinque Terre en Italie.  Les Cinque Terre sont un Parc national qui se situe en Ligurie sur la côte ouest italienne. On y retrouve 5 villages aux habitations colorées perchés à flanc de falaises à travers un paysage de vignes en terrasses. L’image carte postale de l’Italie.

Au-delà des villages pittoresques, pouvoir découvrir cette région très touristique de manière alternative m’a permis de l’apprécier davantage. Quel plaisir d’admirer les vues plongeantes sur les villages avant de s’en approcher peu à peu après une longue journée de randonnée. J’ai eu un coup de cœur pour le village de Vernazza, un ancien repère de pirates au Moyen-Âge avec son petit port, sa plage et ses maisons aux toits plats.

Vernazza-Cinque-Terre-Italie

village de Vernazza

Tout comme celui de Manarola, le village le plus emblématique des Cinque Terre. Parfaitement agencé, l’ensemble visuel, avec ses versants remplis de vignes, est tout simplement magique. Le plaisir de Manarola consiste surtout à monter sur la corniche et à se balader à travers les terrasses de vignes pour admirer le village de haut.

Mais mon préféré restera celui de Riomaggiore que nous avons eu la chance de visiter tôt le matin avant l’arrivée des autres touristes. Les maisons se trouvent entassées les unes aux autres sur les versants escarpées qui forment une vallée étroite. Dans le petit port, on y retrouve des barques multicolores, dont plusieurs sont sorties de l’eau et sont installées dans la rue principale menant au port. Dès qu’on sort de la rue principale, on entre dans un dédale de petites rues qui circulent entre les maisons.

Mais n’hésitez pas également à visiter Monterosso et profiter de sa plage et de Corniglia bâti au sommet d’un cap rocheux. Quoi de mieux pour terminer ces journées de visite des villages en prenant une bonne glace dans les nombreuses gelaterias.

Par Rachel du Magazine web sur le voyage au féminin, Les voyageuses du Québec

 

9. Florence, la perle de Toscane

duomo-de-florence-italie

Duomo de Florence

La ville de Florence est incontestablement l’une des destinations phares en Italie. Située en Toscane, elle est réputée pour son impressionnant Duomo (cathédrale) mais aussi pour ses nombreux musées.

Bien que la ville soit très visitée, on n’y ressent pas la même saturation touristique qu’à Venise par exemple. Elle reste une ville où un séjour est agréable et où l’on ne doit pas se limiter à des adresses 100% touristiques. Située dans la splendide région de Toscane, on peut aller à Florence pour un city trip de quelques jours. Mais aussi pour un voyage plus long, notamment pour rayonner et découvrir la région et ses villages.

Dans la ville de Florence en elle-même, il y a déjà de nombreux lieux d’intérêt à voir ou à visiter. Parmi ceux que je considère comme incontournables, on peut citer :

  • Duomo de Florence : l’intérieur de l’édifice mais aussi le sommet de sa coupole et du campanile qui offrent 2 vues à couper le souffle sur les toits de la ville
  • Galleria dell’Accademia où l’on trouve le David de Michel-Ange (entre autre)
  • galerie des Offices (Galleria degli Uffizi) qui regorge d’œuvres d’artistes très célèbres
  • Ponte Vecchio, un magnifique pont qui enjambe l’Arno. Et qui est aussi une rue piétonne
  • Piazzale Michelangelo qui offre le plus beau panorama sur la ville

centre-historique-florence

Et même si vous n’êtes pas forcément adepte des visites de musées ou sites culturels, se balader dans la vieille ville de Florence est aussi un régal. On y trouve de nombreuses petites ruelles très charmantes. Visiter Florence ne se limite en aucun cas à l’enchaînement de musées ou églises !

Par Aurélien de Voyage Way.

 

10. Bologne et l’Emilie-Romagne

Bologne - Emilie romagne

Bologne

L’Emilie-Romagne est moins connue que la Toscane, les Pouilles ou le Sud-Tyrol et pourtant cette région est attachante. Historique, culturelle, gourmande et tournée vers la nature, elle abrite quelques joyaux qui méritent que l’on s’y attarde. Vous commencerez par découvrir Bologne, surnommée, « la rouge, la grasse et la savante » pour son centre médiéval, sa cuisine et sa plus vieille université d’Europe. Les gourmands seront servis puisque cette région est la terre du jambon de Parme, du parmigiano reggiano (parmesan), du vinaigre balsamique et des fameuses Tagliatelle al Ragù. Ne demandez surtout pas des bolognaises, elles n’existent pas et on se moquera de vous !

Aux confins de Comacchio et du méconnu delta du Pô, une région située à cheval sur la Vénétie et l’Emilie-Romagne, il ne faut pas passer à côté de Ravenne, l’ancienne capitale du territoire byzantin italien. On y trouve de très belles mosaïques qui valent à la ville d’être classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Emilie romagne Comacchio delta du po

Comacchio delta du po

Les adeptes de randonnées traverseront les Apennins en direction de la Toscane quand les fans de sports automobiles iront visiter la Motor Valley qui abrite, entre autres, Ferrari, Lamborghini, Maserati et Ducati. Que de grands noms italiens.

Si la côte Adriatique vous appelle, filez vers Rimini mais surtout ne manquez pas de faire le détour jusqu’à la république de Saint Marin, l’un des plus petits états du monde construit sur le mont Titan.

L’Emilie-Romagne se découvre à pied, en train ou en voiture et réserve de belles surprises architecturales et gourmandes aux curieux qui iront s’aventurer hors des sentiers battus.

Par Adeline de Voyagesetc.



 

11. L’Ombrie, au centre de l’Italie

Ombrie - Paysage

L’Italie est un pays que j’adore, où mes coups de cœur sont nombreux. J’ai choisi de parler de l’Ombrie car cette région est assez rarement mise en avant, alors qu’elle recèle des trésors, des adresses exceptionnelles qui sortent un peu des circuits touristiques classiques. La Toscane, toute proche lui fait un peu trop d’ombre.

L’Ombrie se situe au centre du pays, bordée par les régions des Marches, de la Toscane et du Latium. C’est une région de moyenne montagne recouverte en partie de forêts de chênes, mais aussi très riche en vignes et en oliviers. Il y fait très chaud en été, et froid en hiver.

Sa cuisine locale (les truffes, l’huile d’olive et la charcuterie sont souvent au rendez-vous), ses vins (j’en ai goûté d’excellents), ses chemins au cœur de forêts denses, ses villages médiévaux et ses douces collines bucoliques sont ses atouts. Les villes comme Pérouse, capitale de la région, ou Assise méritent aussi des visites. L’accueil y est particulièrement chaleureux, les adresses gourmandes sont très nombreuses et chaque village est magnifique.

Ombrie - village

Je conseille particulièrement cette région aux amateurs de randonnées, d’oenotourisme et d’histoire médiévale, et à tous les gourmands dont je fais partie.

Par Sylvie du blog Le coin des voyageurs.

 

12. Rome, la ville éternelle

fontaine-trevi-rome-visiter-italie

La fontaine de Trevi

Tous les chemins mènent à Rome ! C’est pour cette raison que vous devez impérativement visiter Rome : la capitale de l’Italie. Cette capitale à taille humaine ne manque pas d’attraits et vous serez séduit par la dolce vita italienne.

Incontournable à Rome il vous faudra bien entendu, visiter le Colisée de Rome. Classée dans les 7 merveilles du monde et au patrimoine mondiale de l’UNESCO, celui-ci vous impressionnera par sa grandeur et son état de conservation sublime. Prévoyez de le visiter tôt le matin pour éviter la foule. Puis rendez vous au forum romain et le mont Palatin avant d’aller ensuite faire un vœu en jetant une pièce dans la fontaine de Trevi. N’oubliez pas de découvrir également le château de Saint-Ange ou bien le panthéon de Rome.

visiter-italie-forum-romain

Le forum romain

Bien entendu ne manquez pas de visiter la cité du Vatican en découvrant : la basilique Saint-Pierre ou encore la chapelle Sixtine et enfin le musée du Vatican.

Terminer cette découverte en passant par le poumon vert de Rome les jardins de la Villa Borghèse. Un lieu agréable ou vous pourrez vous promenez ou pique-niquer dans un cadre verdoyant.

Sandrine et Pascal du blog Dreams World.

 

13. Naples

naples-vue-vesuve

Vue de Naples avec le Vésuve

La ville de Naples n’a pas toujours eu bonne réputation en Italie. On la disait sale et dangereuse… Mais aujourd’hui la capitale de Campanie a beaucoup changé et séduit à nouveau les touristes. Lors de mon séjour là-bas, j’ai eu un vrai coup de cœur pour cette ville authentique, qui bénéficie à la fois d’un patrimoine historique exceptionnel et d’un panorama naturel fabuleux.

Naples, c’est tout d’abord l’omniprésence du menaçant et majestueux Vésuve. Considéré comme l’un des volcans les plus dangereux du monde, c’est aussi un site naturel à découvrir absolument lors d’un séjour dans la ville. Pour avoir la plus belle vue sur le Vésuve depuis Naples, il faut monter en haut du Castel Sant’Elmo, avec un superbe panorama sur la baie.

Côté patrimoine, il y a près de 3000 ans d’histoire à découvrir, la ville ayant été fondée au VIIIe avant J.-C. par les Grecs, sous le nom de Neapolis… Il faut visiter les catacombes de San Gennaro, le site antique de Pausilypon et la chapelle Sansevero avec une statue du Christ exceptionnelle.

Pausilypon

Site antique de Pausilypon

Visiter Naples, c’est aussi profiter, comme partout ailleurs en Italie, d’une gastronomie délicieuse… Mais savez-vous que c’est là que la pizza a été inventée? D’après l’histoire, c’est un chef italien nommé Raffaele Esposito, qui, pour impressionner le couple royal en visite à Naples en 1889 inventa la pizza margherita, avec une garniture de tomate, basilic et mozarella, comme les couleurs du drapeau de l’Italie. Cette pizza fut alors baptisée du nom de la reine Marguerite… Margherita! Je dois avouer en tout cas que c’est à Naples que j’ai mangé les meilleures pizzas d’Italie! Inoubliable!

Par Sarah du Blog de Sarah.

 

14. Les Pouilles

les pouilles polignano a mare

polignano a mare

Situées entre l’Adriatique et la mer Ionienne, dans le talon de la botte italienne, les Pouilles abritent un littoral spectaculaire, des villes et villages aux caractères bien trempés et des gourmandises bien locales. La burrata (une mozzarella crémeuse) et l’huile d’olive en sont leur fer de lance !

Les Pouilles se divisent en 5 régions. Le Gargano au nord est connu pour son promontoire, un territoire sauvage, riche de sa faune, sa flore et ses côtes cristallines qui lui valent d’être classé parc national. Dans cette région, il ne faut pas passer à côté des îles Trimiti et leurs eaux turquoise, surnommées les perles de l’Adriatique.

La région de Bari abrite de jolies villes telles que Trani et sa cathédrale romane, Polignano a mare située sur son promontoire rocheux ou Monopoli et son joli port.

Dans la vallée d’Itria, Alberobello et ses trulli, classés au patrimoine mondial de l’Unesco, attirent une foule de visiteurs venue des 4 coins du monde. Cette région offre d’autres belles pépites dans ses campagnes composées de champs d’oliviers à perte de vue. Il ne faut pas manquer Locorotondo, Martina Franca, Ostuni, une ville blanche qui ressemble étrangement aux villages des îles grecques et les grottes de Castellana.

Duomo Lecce - Les pouilles

Duomo de Lecce

Dans le Salente, Lecce, la ville baroque par excellence, vaut le détour. Une vraie scène de théâtre italien à elle toute seule. J’ai beaucoup aimé me balader sur les petites routes qui longent la mer en passant par Otrante. Les vues sont imprenables et les envies de s’arrêter sont nombreuses et irrésistibles. Sur la route qui remonte vers la province de Tarente, Galipoli, comme flottant sur la mer, se découvre lentement.

J’ajouterai qu’on ne peut pas visiter les Pouilles sans aller voir la ville troglodyte de Matera dans le Basilicate. Un vrai petit bijou !

Par Adeline du blog Voyagesetc.

 

15. Matera

Matera-italie

On se demande bien pourquoi Matera n’apparaît pas parmi les villes immanquable en Italie. Est-ce son éloignement dans le sud profond de l’Italie ? Le fait qu’elle n’est pas directement accessible ? On ne s’en plaindra pas trop.

Pourtant, depuis des millénaires, les Humains y habitent (ce serait d’ailleurs une des plus anciennes villes du monde) et y ont creusé leurs demeures dans la paroi d’un canyon : les sassi (« cailloux », en italien). Vidés de force dans les années 50 pour cause d’insalubrité, les sassi qui étaient « la honte de l’Italie » font maintenant la fierté du Mezzogiorno puisque Matera est inscrite au patrimoine de l’UNESCO. Souvent d’ailleurs, les sassi servent de maisons de vacances !

J’ai eu un véritable coup de cœur pour Matera et ses curieuses habitations, ses églises troglodytes remplies de fresques et sa ville baroque. Elle est un véritable théâtre à elle toute seule. Rajouterais-je que la cuisine est une des meilleures que j’aie rencontré en Italie et que si vous aimez la bière, on y compte plusieurs micro-brasseries ?

matera-basilicate-italie

Dernier point pour vous convaincre ? Matera était capitale européenne de la culture en 2019 et a bénéficié de pas mal d’investissements alors, je vous invite tous à sortir des sentiers battus et à venir découvrir cette perle !

Par Mélissa Monaco du blog Mel Loves Travels



 

16. La Calabre

calabre-italie

J’ai visité la Calabre pour la première fois il y a deux ans, avant un road trip en Sicile de deux semaines. J’y suis restée une bonne semaine et cela ne m’a pas suffit pour tout explorer. La région est grande et incroyablement belle, elle couvre toute la pointe de la botte italienne. Elle recèle de multiples trésors autant du coté de la mer, que culturels ainsi que dans l’intérieur des terres.

Sur ce séjour en été, j’ai découvert les villes du littoral du nord ouest de Calabre « le dessus de la botte ». Cette zone correspond aux provinces de Catanzaro, Vibo Valentia et Cosenza. Sur cette portion de côte j’ai adoré les plages de Amantea, Michelino et Nocera Scalo propices au snorkeling. Trois lieux me sont restés en tête : le village de Tropea et celui de Pizzo Calabro ainsi que le vieux château de Fiummefreddo Bruzio. Coté gastronomie, il y a des plats de pâtes incroyables typiques de la région comme ceux aux Anchois ou à l’oignon de Tropea, et pour finir en beauté l’excellent Tartuffo di Pizzo inventé à Pizzo Calabro, un dessert glacé avec un cœur de chocolat fondant décliné en plusieurs parfums.

calabre-dessert-tartuffo-di-pizzo

Dessert glacé Tartuffo di Pizzo

Par Lise du blog Making The Road

 

17. La Sicile

sicile-scopello

Scopello

Notre plus gros coup de cœur en Italie reste indéniablement la Sicile. Chaque fois, nous retournons avec beaucoup de plaisir découvrir ses petites villes charmantes situées au bord de l’eau, ses paysages sublimes, ses villages ancestraux perchés sur leurs promontoires et ses vieilles pierres, symboles de la richesse culturelle et historique de l’île.

Avec plus de 25 000 kilomètres carrés, la Sicile est la plus grande île de la méditerranée. Il y a donc beaucoup de choses à y explorer, si bien que vous passiez une semaine en Sicile ou un mois, vous ne risquez pas de vous y ennuyer et trouverez toujours un endroit à visiter !

Plusieurs itinéraires sont possibles en fonction du temps dont vous disposez. À l’ouest de l’île, une boucle depuis Palerme vous permettra de découvrir une grande variété de paysages. De ce côté de l’île, je vous conseille de ne pas manquer la réserve naturelle du Zingaro et sa côte sublime, le site archéologique de Ségeste, les îles Egades au large de Trapani ou encore les merveilleuses salines di nubia et leur majestueux festival de couleurs.

sicile-salines-visiter-italie

Les salines

À l’est de l’île, ce sont les incroyables pentes de l’Etna qui s’offrent à vous pour découvrir l’un des volcans les plus actifs d’Europe, mais aussi les superbes joyaux de la Sicile que sont les villes de Taormina et Syracuse.

Et puis, bien sûr, il y a l’incroyable vallée des temples d’Agrigente, au sud, qui vous transporte à l’époque de la Grèce Antique avec ses 1 300 hectares de vestiges archéologiques perdus au milieu d’un paysage magnifique. Au nord, Cefalù et son rocher musardent tranquillement au bord de l’eau, le regard perdu vers les îles éoliennes

sicile-temple

Territoire à part en Italie, entre l’Europe et le Maghreb, la Sicile cultive une culture qui lui est propre que nous ne nous lassons pas de découvrir.

Par Marie du blog Perspectives de voyage.

 

18. Le volcan Etna en Sicile

volcan-etna-sicile-italie

Le plus haut volcan actif d’Europe, l’Etna du haut de ses 3330 mètres attire toujours autant les voyageurs en Sicile. Lors de notre récent voyage avec les enfants, ce fut l’un de nos coups de cœur. Parti de bon matin depuis Taormina en voiture, on accède au refuge principal de l’Etna où quelques voitures commencent à se garer en vue de gravir ce célèbre volcan. Fin Octobre, on est plutôt tranquille, loin de l’agitation de l’été. Ce matin, l’Etna a son sommet complètement découvert et malgré la chaleur environnante sur l’île on aperçoit de la neige !

L’ascension peut être facilitée avec le téléphérique mais la randonnée n’est pas compliquée et reste accessible avec un minimum de condition physique. A l’arrivée du téléphérique, des mini bus attendent les touristes pour l’ascension finale qui ne peut se faire qu’avec un guide officiel. Le volcan étant toujours actif, et pour des raisons de sécurité, l’ascension finale doit être encadrée par un professionnel.

randonnee-etna-italie

20 minutes plus tard, nous arrivons enfin au sommet avec une vue dégagée sur Catane, Taormina et la mer méditerranée. Magnifique ! Le tour de cratère se fait par petits groupes pour recevoir les explications du guide. On peut ressentir la chaleur sous le sol et à d’autres endroits on a le contraste de la neige qui commence à s’accumuler à une certaine période tardive de l’année. L’expérience est une réussite et attise la curiosité de nos enfants. Avec un peu plus de temps, on aurait aimé faire l’ascension du Stromboli mais ça sera pour un prochain voyage !

Pour une ascension de l’Etna par vos propres moyens, vous pouvez retrouver toutes les informations sur ce lien. J’ai recensé les recommandations des guides, le plan détaillé et des conseils.

Par Chris du blog ChrisSandVoyage.

 

19. L’île d’Ustica

ile d'ustica en méditerranée

Il est une charmante petite île italienne, au nord-ouest de la Sicile, qui s’appelle Ustica. Elle se rejoint principalement par la mer depuis Palerme. Cette île d’origine volcanique est réputée être l’une des meilleures destinations de Méditerranée pour la plongée et le snorkeling. Sa réserve naturelle sous-marine abrite en effet une faune abondante, qui évolue dans des eaux limpides entre grottes et cavernes.

Mais l’île d’Ustica n’est pas que le paradis des plongeurs : cette île ravira également les amateurs de randonnées, ainsi que ceux qui aiment étudier l’histoire d’une région à travers des sites archéologiques et vestiges anciens de civilisation. L’île possède en effet des traces d’une vie très ancienne, et il fut un temps où elle servait de bagne.

Côté nature, c’est une île très sauvage et peu construite : il n’existe qu’un village sur l’île. Le reste, à part quelques hameaux éparses, n’est que collines, champs, vignes, et côtes découpées entre le vert de la végétation et le bleu de la mer Tyrrhénienne.

coucher de soleil italien en méditerranée

C’est donc une île calme et tranquille, dont on a assez vite fait le tour de ses 9km² de superficie. Mais où il fait bon de séjourner quelques jours, pour se relaxer, explorer les multiples grottes en bateau et/ou en plongeant, observer les oiseaux, nager au milieu des poissons, et contempler les beaux paysages aux merveilleux contrastes de couleurs…

Par Florence du blog Voyages Infinis.

 

20. La Sardaigne

italie-sardaigne-cote-ouest

Bien que la Sardaigne soit souvent délaissée au profit de sa grande sœur Sicilienne ou de sa cousine Corse, cette île regorge pourtant elle aussi de magnifiques sites à découvrir. Entre les vestiges historiques de la première civilisation méditerranéenne, les villages au charme fou, les nombreuses randonnées, les cascades, les canyons, les plages paradisiaques et l’accueil hyper chaleureux des Sardes … tu ne risques ni de t’ennuyer, ni d’être déçue !

D’un point de vue culturel, de nombreux sites archéologiques se visitent un peu partout dans l’île. L’un des plus connu est le complexe de Tiscali au cœur des montagnes, mais mon gros coup de cœur revient à Nora et ses mosaïques, situé dans un cadre somptueux en bordure de littoral.

sardaigne-italie-village-bosa

Village Bosa

Parmi mes villages préférés, le village de pêcheur de Bosa et les fresques murales d’Orgosolo m’ont particulièrement plu. Dans un autre style, la ville fortifiée d’Alghero et le village perché de Castelsardo méritent tous deux le détour.

Concernant les sites naturels et les randonnées, il y en a tellement que c’est mission impossible de sélectionner les plus beaux ! Je peux te parler des dunes de Piscinas, de la vallée de la Luna qui porte tellement bien son nom, des îles paradisiaques de la Maddalena, du golfe d’Algero et de ses grottes à flan de falaise ou encore du parc national du golfe d’Orosei idéalement situé entre montagnes et mer.

sardaigne-plage-cala-goloritze

Plage Cala Goloritze

Mais rien ne vaut mieux que tes yeux pour découvrir cette magnifique île ! Et si tu aimes aussi profiter de la gastronomie locale, je t’encourage à réserver une nuit dans un agriturismo, autrement dit un gite à la ferme. Les repas à base de produits frais et locaux sont généralement délicieux, sans parler du Limoncello pour t’aider à digérer les 3 plats de ce menu typiquement Sarde !

Par Sarah du blog Vents et Voyages .




Loire Atlantique : road trip des belles plages au vignoble nantais
Les lieux à visiter à Monaco pour les fans de cinéma

2 Commentaires

  • Très belle liste ! Comme toi, l’Italie est l’un de mes pays préférés. Me tarde de pouvoir y retourner quand tout ça sera derrière nous…


    • Désolée, j’ai oublié de répondre. À vrai dire, moi je n’ai pas attendu que tout cela soit derrière nous, je suis déjà en Italie depuis trois semaines. C’est pour cela que je tenais à cet article pour m’inspirer. 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.