Michael Phelps et les super nageurs
FESTIVAL PARIS CINEMA 2012 - 10 ANS

Après Michael Phelps, le lendemain, j’espère voir un autre surhomme Usain Bolt, et la finale de tennis, mais les choses vont se passer autrement. Au départ, on avait prévu de se retrouver avec Lucie pour chercher un ticket gratuit pour la finale de tennis. Finalement le matin, il pleut des cordes donc on n’est pas très motivées pour aller chercher des tickets gratuits sous la pluie battante ! Finalement on sera mieux devant la télé. Et je regarde avec tous mes collocs le marathon féminin quasi entièrement sous la pluie les pauvres, puis la fin du double des sœurs Williams et me prépare. Bref, le match Federer – Murray commence, mais c’est 3 sets gagnants et peut aller jusqu’à 5 sets comme une finale de grand chelem. Je décide donc d’aller à Wimbledon, même si Murray a déjà gagné facilement le premier set, Federer va bien se réveiller ! Et bien non, quand j’arrive à Wimbledon le match est quasi fini et même avec un ticket déjà utilisé comme l’autre fois, il n’y a pas la dame sympa de vendredi pour me laisser rentrer mais 2 autres femmes et un homme super stricts devant à la place, bref impossible de se faufiler même pour prendre une photo. Lucie y est finalement allée et raconte ça dans son blog: Tennis olympique à Wimbledon. Il y a beaucoup de gens dehors pas contents car ils n’étaient pas au courant qu’ils n’avaient pas le droit de sortir et ne pouvaient pas rerentrer, des vrais gens qui étaient dedans, pas comme moi, ça me fait de la peine pour eux. Bref, les Anglais suivent les règles à la lettre. Un gars de l’armée se vante même et me dit « c’est pour ca qu’on a la meilleure armée du monde, parce qu’on est professionnels ». Ah oui, mais on n’est pas à la guerre là, on est aux Jeux Olympiques, et justement pour moi, c’est tout le contraire !

bobbies dans le parc olympique

Enfin bref, je n’insiste pas et me concentre sur mon 2eme objectif, trouver un ticket pour la finale du 100 mètres ce soir dans le stade olympique, je me rends donc à l’autre bout de Londres à Stratford au stade olympique. Je cherche, montre ma pancarte comme l’autre fois discrètement. Je discute avec un gars qui bosse pour un sponsor, et me dit qu’un mec qu’il a rencontré aujourd’hui est sensé l’appeler avant 19h pour avoir le ticket, s’il ne le fait pas, il me donne le ticket. Tout en discutant avec ce gars sympa, je continue à chercher au cas où il reçoit le coup de fil. Et là des flics arrivent et me disent que je ne peux pas faire ça, me posent plein de questions et me disent que je ne dois plus être là et que je dois regarder les JO sur écran à Hyde Park ; mais ils ont craqué ou quoi, si j’avais voulu voir les JO à la télé, je serais restée chez moi à Paris ! Lorsque je leur dis que les gens sourient en voyant ma pancarte, ils me disent même que les gens se moquent de moi car ils pensent que je suis stupide. Enfin très méchamment, ils me disent de quitter la zone, ne me laissent même pas échanger numéros de téléphone avec le mec sympa en question. Je le recroiserai plus tard avec la personne qu’il attendait. Et les flics lui posent problème à lui aussi et lui disent que même s’il me donne le ticket, eux ne me laisseront pas rentrer. Je vais donc voir l’athlétisme dans le pub à côté avec 2 Belges qui voulaient voir du basket. Usain Bolt est phénoménal comme on l’attendait, mais alors quelle frustration de voir le stade de dehors, et tous ces gens en bas qui sont là à le toucher, c’est dur !

stade olympique de Londres 2012

Empêcher de chercher un ticket gratuit. Quelle mauvaise mentalité et tellement contre l’esprit olympique, la police et sécurité anglaise me dégoutent !!! Comment faire pour le reste des JO ? Car bien sûr, hors de question de me résoudre à tout regarder à la télé !!! Notamment toute la deuxième semaine avec l’athlétisme, la discipline phare des jeux, celle qu’on attend tous !

Par Emilyz

Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog.
Rejoignez-la sur son profil Google+
Michael Phelps et les super nageurs
FESTIVAL PARIS CINEMA 2012 - 10 ANS
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

4 Commentaires

  • AH ca je ne savais pas qu’ils empechaient les gens de rerentrer dans le stade pendnat la finale. Alors ca???! Heureusement, que je ne suis pas sortie pour une pause pipi, surtout sans ticket valide….


  • Pierre

    Répondre

    C’est moyen ça. Autant je trouve que les Bobbies sont les policiers les plus cools de la planètes, autant là, ils ont eu des consignes débiles.


  • Fabien@Paris2020

    Répondre

    Regarder cela à la télé ? Ah non, tu as bien raison. A quoi cela servirait-il de construire de magnifiques stades sinon ??
    Fabien@Paris2020 Articles récents…Tous ensemble !My Profile


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.