Article Précédent

San Pedro, Belize – la Isla Bonita by Madonna

Article suivant

Festival des Globe Trotters d’Avignon

          1. Chichen Itza (état du Yucatan)

La pyramide "El Castillo" de Chichen Itza

La pyramide « El Castillo » de Chichen Itza

Le site archéologique maya avec une grande influence toltèque de Chichen Itza est classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. C’est le plus touristique du Yucatan et probablement le plus visité du monde maya. La pyramide appelée le Castillo par les conquistadors espagnols est une des 7 merveilles du monde moderne. Le site reçoit le plus de visiteurs lors des équinoxes de printemps et d’automne, notamment celle de printemps (le 20 ou 21 mars) car elle correspond aussi avec les dates de la haute saison du spring break américain (même si beaucoup des jeunes spring breakers ne quittent pas les plages et les boites de Cancun.)

Pour ma part, j’y suis allée le 21 décembre 2012, pour célébrer la fin du calendrier maya, une expérience unique que je raconte dans mon article : La fin du monde chez les Mayas à Chichen Itza (Yucatan, Mexique). Si vous êtes sur la péninsule du Yucatan un jour d’équinoxe, allez donc à Chichen Itza: le soleil crée une ombre sur les escaliers de la pyramide qui représente le corps du serpent à plumes Kukulcan et au pied des marches, il y a deux têtes de serpent. L’interprétation est que le dieu descend parmi les terriens deux fois par an.  Cela prouve la connaissance astronomique très pointue des mayas.

El Caracol (l'Escargot) observatoire

El Caracol (l’Escargot) observatoire

Durant mon voyage, on m’a souvent demandé si ce n’était pas trop touristique Chichen Itza car tout le monde visite ce site. A cela je réponds toujours : « Et pourquoi croyez-vous que tout le monde va à Chichen Itza ? » Et bien oui la raison est évidente, parce que c’est tout simplement le plus beau site du monde maya et un des plus beaux du monde. La pyramide est un pur chef-d’œuvre, je n’en ai vu aucune autre aussi belle (et j’ai visité tout le monde maya pendant 3 mois) avec tant de détails, l’architecture est parfaite et très bien conservée et rénovée. Oui, il y a du monde mais c’est tellement grand qu’on rentre tous et qu’on peut tous profiter du site confortablement. Et puis ne soyez pas égoïste, on ne peut pas avoir un site magnifique, sans le partager avec les autres voyageurs et sans que les locaux ne fassent de profit ! Alors oui, il y a plein de vendeurs de souvenirs entre les différents édifices et c’est un peu chiant j’avoue, mais faîtes abstraction et recevez l’énergie positive du site. Visite à ne manquer sous absolument aucun prétexte !

           2. Uxmal (état du Yucatan)

Uxmal, la pyramide du Devin

Uxmal, la pyramide du Devin

Voilà un site maya de style puuc, lui aussi classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Il est le plus important du Yucatan après Chichen Itza, mais beaucoup moins de monde et de vendeurs aussi. Le dieu de la pluie Chaac avec son nez crochu y est omniprésent. La pyramide du devin de forme ovale est impressionnante et originale, et le site vallonné est très agréable à visiter. La vue depuis la grande pyramide où l’on peut monter est magique au coucher du soleil !

Chac, le dieu de la pluie lors du spectacle son et lumière

Chac, le dieu de la pluie lors du spectacle son et lumière

 

Et attendez aussi après le coucher de soleil. Comme à Chichen Itza, avec le même ticket d’entrée, qui n’est d’ailleurs pas donné, vous avez le droit d’assister au spectacle son et lumière, alors profitez-en, ça vaut le coup.

 

 

 

 

 

 

            3. Calakmul (état du Campeche)

Calakmul

Calakmul

Calakmul est un site absolument fantastique au milieu de la jungle. On peut tranquillement se perdre parmi les ruines et les arbres qui cohabitent magnifiquement. Ces arbres poussant au beau milieu des vieilles pierres donnent un cachet poétique à Calakmul, un peu une sorte de monde perdu à la Indiana Jones. De plus, le site archéologique est situé au cœur de la réserve de la biosphère de Calakmul, tous deux inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco. On est donc accueillis par des singes hurleurs qui font un bruit d’enfer, des dindons colorés qui se baladent parmi les ruines pleines de végétation. Ne pas manquer de monter en haut des deux pyramides les plus hautes, de là on domine la jungle jusqu’au Guatemala. Le site n’est pas très facile d’accès en transport, il est beaucoup plus simple d’y aller avec sa propre voiture car le site est situé à 60 kms de la route principale, donc l’auto-stop en haute saison doit être jouable. Pour ma part, j’ai rencontré une famille de Mexicains qui m’y ont emmené.

 

          4. Coba (état du Quintana Roo)

Grimpant la pyramide de Nohoc Mul à Coba

Grimpant la pyramide de Nohoc Mul à Coba

Coba est un site très étendu de 70 km2, on marche 1 km entre chaque groupe de pyramides, mais la ballade dans la forêt est très agréable. Ne manquez pas de monter en haut de la pyramide de Nohoch Mul, avec ses 42 mètres de haut, c’est la plus haute de la région et on a encore le droit de l’escalader alors profitez-en (qui sait si ca durera !) C’est du sport mais la superbe vue panoramique qu’on a de là-haut en vaut la peine ! Et il y a une corde pour vous aider… notamment à descendre en rappel.

 

          5. Tulum (état du Quintana Roo)

Tulum

Tulum

Ce qui rend Tulum paradisiaque, c’est sa situation au bord de la mer des Caraïbes, c’est le seul site maya du Mexique situé au bord de la mer. Les ruines surplombent la falaise bordée d’une plage de sable blanc et fin de style farine avec la mer chaude et turquoise. Les ruines en elles-mêmes ne sont pas d’un grand intérêt archéologique, et n’ont rien d’extraordinaire non plus, cependant la ballade parmi les vieilles pierres est sympa. Mais ne manquez surtout pas de descendre par l’escalier sur la superbe petite plage, la baignade dans la mer offre une superbe vue sur la falaise et les ruines.

Pour préparer votre voyage dans le Yucatan, vous pouvez réserver un hôtel sur ce site internet.

Par Emilyz



Article Précédent

San Pedro, Belize – la Isla Bonita by Madonna

Article suivant

Festival des Globe Trotters d’Avignon
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

9 Commentaires


  • Matthieu Veyron

    Répondre

    Sympa ces sites mayas !! J’avais été à Tulum il y a 2 ans et aussi à Palenque, dans le Chiapas. C’est un site dans la jungle très impressionnant aussi.
    Tu seras au Brésil pendant la coupe du monde de foot cet été alors?


    • Oui moi aussi, je suis allée à Palenque au Chiapas, superbe. Dans cet article, je me concentrais sur la péninsule du Yucatan où j’ai d’ailleurs vu plein d’autres sites mayas géniaux, je suis une grande fan de vieilles pierres, là ce n’est qu’un petit best of!
      Sinon oui, la coupe du Monde au Brésil, c’est prévu, on se voit donc là-bas mister travel and sport!


  • Bonjour,
    c’est vrai que les grands sites tels que Chichen Itza sont tellement exceptionnels qu’ils attirent beaucoup de touristes, et c’est justifié.
    Mais le Yucatan comporte un grand nombre de sites moins connus, parfois difficiles d’accès, qui réservent au visiteur beaucoup d’émotion par leur caractère étrange, incompréhensible mais d’une grande beauté.
    Vous citez Calakmul, j’ai beaucoup aimé pour ma part le site de Yaxchilan à la frontière du Guatemala dans la jungle Lacandona qui réserve des ruines d’une grande beauté. (http://saveurdesvoyages.fr/amerique/mexique/sites-mayas-du-golfe-de-mexique/)
    Bravo pour le site.


  • La seule différence aussi c’est qu’on ne les a pas aimé dans le même ordre 🙂 J’ai tellement aimé Uxmal et Calakmul. Davantage que Chichen Itza qui est super beau, mais trop comme un parc d’attraction. Il y a un gars qui m’en a nommé plein d’autres que je ne connaissais pas. J’ai une autre belle liste pour mon prochain voyage dans cette région 🙂



Trackbacks/Pingbacks

  1.  Mexique me voilà ! - Cheap Trip

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.