Article Précédent

L’aventure pour découvrir la Guadeloupe pas cher: auto-stop, camping et couchsurfing

Article suivant

Plonger sur la réserve Cousteau en Guadeloupe

conduite-sur-la-plage-en-irlande

Pour visiter l’Irlande, l’idéal est de louer une voiture pour pouvoir s’arrêter où on veut, surtout au mois d’octobre lorsque la grosse saison touristique est passée. Avec Sarah, nous allons donc visiter l’Irlande du Nord en voiture. Mais attention, en Irlande, on conduit à gauche.

 

Jour 1 : Mission démarrer la voiture

road-trip-ireland-slane-castle

Nous arrivons chez Hertz pour prendre notre voiture de location le dimanche matin. Incroyable le monde qu’il y a en ce dimanche matin d’octobre. Après trois quarts d’heure de queue, c’est notre tour. Nous avons une Nissan Micra à boîte automatique de réservée. Mais voilà que le mec d’Hertz nous propose une Audi à la place. Bon mais moi je voulais une voiture automatique car conduire à gauche, je n’ai jamais fait, ça doit déjà demander une sacrée concentration alors passer les vitesses de la main gauche en plus, ça doit compliquer les choses ! En tout cas, c’est ce que mon père qui a conduit en Australie m’avait dit et bien conseillé de prendre une voiture automatique. Mais le mec me dit que je suis française pas américaine, que j’ai bien l’habitude de changer les vitesses et que justement le fait de changer les vitesses aidait à la concentration et ne pas conduire du mauvais côté de la route. De plus, l’Audi est une diesel et consomme beaucoup moins d’essence et c’est une voiture beaucoup plus confortable. Alors quand il me demande ce que je décide, après un moment d’hésitation je dis OK pour l’Audi.

audi-a4-irlande-road trip

Quant à Sarah, elle m’avait bien dit qu’elle pourrait peut-être essayer de conduire, mais bon comme elle n’a pas conduit depuis 2008 et que la dernière fois qu’elle n’a pas conduit pendant aussi longtemps, elle a réapprit à passer les vitesses sur un parking avec son père ; donc conduire à gauche, y’a des chances que ça ne se fasse pas. Donc c’est à moi qu’appartient de prendre la décision étant donné qu’à ce moment-là et depuis qu’on sait qu’on va partir en Irlande, il semble assez évident que je vais conduire durant tout le voyage. OK allons-y. Et là quand on arrive sur le parking, on hallucine assez devant la grandeur de la voiture. S’ensuit une série de recherches de où on met la clé et comment on démarre la voiture ? mais je vous laisse découvrir ça en vidéo, c’est plus marrant.

Et après avoir appelé le mec de chez Hertz pour démarrer la voiture, je renvoie Sarah le rappeler cinq minutes plus tard pour savoir comment on fait la marche arrière, pas évident ces voitures toutes électroniques ! Finalement, on sort du parking d’Hertz un peu plus tard avec la porte qui s’ouvre sur laquelle est écrit « Attention conduire à gauche » dans quatre langues.

Heureusement, on a un GPS, comme cela, pas besoin de réfléchir où on va et où tourner enfin quoique… Bon la voiture étant assez large, Sarah qui est du côté passager, soit le gauche de la voiture ne cesse de me rappeler de ne pas trop coller les voitures garées le long du trottoir, elle est plutôt flippée. Même pas sorties de Dublin que je plie le rétro sur la gauche. Sarah toute affolée me dit de m’arrêter quand je peux pour le remettre… Mais non Sarah, voyons, tu ouvres la fenêtre et tu le redresses. Bon on arrive à sortir de Dublin et là les routes sont plus larges, c’est donc plus facile de conduire ce gros engin. Sinon passer les vitesses est d’une grande simplicité même avec la main gauche et ne me pose aucun problème. En plus, elles sont très faciles à passer, je pourrais presque le faire du petit doigt.

europa-hotel-belfast

Europa Hotel, Belfast

Nous visitons le site préhistorique de Newgrange Tumulus, passons au Slane Castle car U2 y a fait un concert puis nous arrivons à Belfast. Sarah s’occupe de rentrer les destinations dans le GPS. Alors arrivées à l’adresse de l’hôtel, on se demande où est l’hôtel ? « Ah non merde » dit Sarah, j’ai rentré l’adresse du resto où on est censées aller après. Bon l’hôtel est la rue derrière ça va. Nous sommes à l’impressionnant Europa Hôtel avec service de voiturier, ah quel bonheur de laisser la bagnole entre les mains de quelqu’un d’autre pour aller la garer. Et hop, je lui passe les clés avec grand plaisir.

road-trip-irlande-slane-castle

Slane Castle

 

Jour 2 : visite de Belfast

Aujourd’hui, nous visitons les sites de Belfast comme le musée du Titanic et aussi les peintures murales avec un black taxi tour. Je suis bien contente de m’asseoir côté passager pour changer et ne pas conduire de la journée. Sarah a quant à elle bien hâte de remonter dans l’Audi, ah on voit que ce n’est pas elle qui conduit… Le soir, on va boire une bière dans un joli bar de Belfast, une seule bière le soir et ne pas se coucher trop tard car j’ai la pression: Sarah me sort : « ma vie est entre tes mains », il s’agirait pas d’avoir un accident !

 

Jour 3 : démarrage en côte, limitation de vitesse et parking

C’est reparti avec la voiture, à la sortie de Belfast, je me demande bien ce que fout cette camionnette en face de moi ? Ah oui, je suis en train de conduire à droite, je me remets à ma place et nous en route pour visiter quelques sites de la côte Est.

moulin-road-trip-irlande

Ah oui tiens, le frein à mains est un peu bizarre, c’est un petit bouton qu’on lève du bout du doigt. Je me demande bien comment je vais faire un démarrage en côte car à chaque fois, ça prend un petit moment pour comprendre comment bien mettre le frein à mains. Et bien rien de tel que de se retrouver en situation : au feu rouge dans une grande côte avec une bagnole collée au cul. Je n’ai pas le choix, il faut assurer. Et tout se passe comme sur des roulettes.

moutons-irlande

Les routes sont très étroites, et Sarah me dit souvent que je suis trop près du rebord, alors quand c’est de la pelouse, ça va mais quand c’est un mur, elle flippe plus. Ceci dit, moi quand je vois un camion de l’autre côté, je me dis, il vaut mieux se prendre un peu le muret à gauche que le camion à droite. On va tout de même essayer de ne pas abîmer la voiture, les gentes ou les pneus pour qu’ils n’aient pas besoin d’être remplacés ici. Je roule donc à une vitesse limitée qui me semble adaptée aux risques de la route, ceci dit cela correspond à 50kms/heure alors que la route est limitée à 100. Non mais sérieux rouler à 100 sur ces routes de campagne minuscules, c’est trop dangereux. Ceci dit, ma grande lenteur doit en faire rager certains qui sont derrière, et à qui il tarde de me dépasser.

parking-irlande-du-nord

Se garer pourrait s’avérer un challenge avec une grosse berline, mais en fait, étant hors saison touristique, je trouve toujours des parkings avec plein de places, et parfois, je gare bien la voiture en plein milieu de deux places pour être sûre que personne ne vienne se coller à moi et pour ne pas égratigner les portières.

 

Jour 4 : les essuie-glaces

Jusqu’à présent, on a eu de la chance, on n’a pas eu trop de pluie mais alors aujourd’hui, c’est la journée grise et mouillée. On est bien contente d’avoir une voiture. Si je trouve les essuie-glaces sans problème, c’est bizarre mais je ne trouve pas où est l’essuie-glace arrière. Sarah sort le mode d’emploi pour voir si on parle quelque part mais on ne trouve rien ; bon parce qu’on ne va tout de même pas sortir sous la pluie battante pour voir s’il fonctionne. On s’arrête tout de même visiter les sites comme le château Carrickfergus. Et là en sortant de la voiture et en regardant à l’arrière, on s’aperçoit qu’il n’y a pas d’essuie-glace !

carrickfergus-castle-ireland

Carrickfergus Castle

 

Jour 5 : sortir de l’enlisement sur la plage et mettre les pleins fards ?

Aujourd’hui, on a de la chance, il fait un temps magnifique pour voir les superbes sites de la Causeway Coastal Route comme la célèbre chaussée des Géants. Sarah veut aussi qu’on aille sur la plage de Downhill car elle a lu qu’on peut y aller avec la voiture. On a un peu de mal à trouver l’entrée de cette plage et quand on arrive le soleil se couche déjà, mais la vue est très sympa.

Par contre l’Audi A4 n’est pas spécialement une voiture adaptée à la conduite sur plage, les roues glissent et s’enfoncent dans le sable, j’ai un peu de mal à sortir mais avec une marche arrière et un bon coup d’accélérateur, le tour est joué. Quand on sort de la plage, il fait nuit et la route n’est pas éclairée. Mais comment met-on les pleins fards ou feux de route ? J’arrête alors la voiture sur le bas côté car là on ne voit rien et demande à Sarah de sortir le mode d’emploi qui répond à ma question, nous pouvons donc aller jusqu’à Derry.

plage-downhill-irlande

 

Jour 6 : Visite de Derry

À Derry, Nous ne sommes pas en ville à l’hôtel mais pas question de prendre la voiture et de s’embêter à la garer en centre ville. Donc aujourd’hui, c’est le taxi et les pieds pour visiter Derry et notamment son quartier et ses monuments qui rappellent le Bloody Sunday.

 

Jour 7 : tout roule sauf le GPS

 sur-la-route-a-gauche-en-irlande

Aujourd’hui, nous avons la route à faire de Derry à Sligo. Le GPS indique une minuscule route de campagne. Et là je dis pas question, je ne le sens pas, la route est beaucoup trop petite et il me semble très dangereux de prendre une route aussi étroite, sans compter que si elle est longue, on va y passer des heures. Malgré que Sarah insiste que la route est sans doute courte ; en conduite, c’est comme en auto-stop, si je ne le sens pas, j’y vais pas. Je fais donc demi-tour et décide de renier ce con de GPS et suivre les panneaux, à l’ancienne quoi, mais là il y a une route fermée, alors demi-tour à nouveau. On arrive tout de même à bon port un peu en retard mais sans problème, et sans une seule égratignure sur la voiture !





Par Emilyz

Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog.
Rejoignez-la sur son profil Google+

Article Précédent

L’aventure pour découvrir la Guadeloupe pas cher: auto-stop, camping et couchsurfing

Article suivant

Plonger sur la réserve Cousteau en Guadeloupe
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

5 Commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1.  Road trip en Irlande du Nord (1/3): de Dublin à Belfast...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.