Article Précédent

London 2012 Olympic Games - Day 1

Article suivant

JO - Gymnastique à la North Greenwhich Arena

 

Parc olympique de Londres

Avec Sarah, on a décidé d’aller aux Jeux Olympiques, elle surtout pour le défi d’obtenir une place gratuite grâce à son sourire et avec sa pancarte « French girl gives a smile for a free ticket », moi surtout pour voir les JO, car je suis une grande fan, et les tickets pour les JO de Londres sont quasi inaccessibles même pour ceux qui veulent payer de grosses sommes, mais surtout très chers, beaucoup trop pour ma bourse ! A la cérémonie d’ouverture, c’est donc ce que nous avons fait, une pancarte chacune, ce que je raconte dans l’article: Cérémonie d’ouverture des JO de Londres 2012 . On s’était quand même faîtes renvoyer d’un endroit à un autre mais on avait obtenu le précieux sésame ! Puis le jour suivant, j’avais réussi à voir de la natation et du basket, ce que je raconte dans un article en anglais: London 2012 Olympic Games – Day 1

Dimanche 29 juillet, on arrive avec Sarah, un peu tard au parc et on n’obtient qu’un ticket de handball pour 2, donc c’est Sarah qui y va, étant là moins longtemps pour les JO. Je continue tout de même à chercher un ticket après son entrée dans le parc olympique. Et peu de temps après, je me fais virer par un volontaire qui me dit d’aller plus loin vers l’entrée du centre commercial. Il n’y a plus beaucoup de monde qui arrive et je suis donc beaucoup plus visible avec ma pancarte. Mais je ne discute pas, de toute façon, il n’y a plus personne, donc les chances sont très infimes d’obtenir un ticket à cette heure-ci.

 

Céline Goberville, médaillée d’argent de tir

Je vais donc regarder le magnifique relais français en natation depuis les télés du centre commercial Westfield en l’attendant. Après, on va tout de même au club France fêter cette superbe médaille d’or pour le relai 4×100 mètres nage libre. Mais les nageurs ne sont pas là ayant tous encore des compétitions. On y fête tout de même la première médaille française des JO grâce à la jeune tireuse Céline Goberville et la médaille de bronze de Priscilla Gneto en judo. Il y a aussi Alain Bernard, la star des JO de Beijing, qui a aidé à qualifier ce relais pour la finale.

 

devant le centre aquatique olympique de Londres

Le lundi 30, avec Sarah, on va donc où le volontaire m’a dit d’aller la veille. Et on se fait méchamment virées de devant l’entrée où arrivent les gens, par des volontaires désagréables et stupides, Sarah découragée veut abandonner. Elle qui a voyagé autour du monde avec sa pancarte et a trouvé des billets gratuits avec cette même pancarte dans divers pays du monde me dit qu’elle ne s’était jamais faite virée pour chercher un ticket gratuit et jamais aussi méchamment ! Moi je dis qu’il faut persévérer et qu’on n’est pas venues là pour rien. Et on réussit à se mettre à une autre entrée et à obtenir 2 tickets pour le basket et 2 tickets pour la natation, on va à la natation et Sarah fait cadeau des tickets de basket à ses amis qui nous hébergent.

Yannick Agnel médaillé d’or

D’ailleurs avec un ticket catégorie A et un en catégorie C, on va toutes les deux ensemble en A, ce qui est d’ailleurs encore assez haut. Mais lorsque Yannick Agnel obtient sa médaille d’or pour le 200 mètres nage libre, impossible pour moi de rester en place, et je descends tout en bas avec tout un groupe de Français pour prendre des photos et écouter la Marseillaise retentir dans le centre aquatique olympique. En 3 JO, c’est la première fois que j’entends la Marseillaise en live, grand moment, ca fait 8 ans que je voulais voir ça ! Merci Yannick !

 

Michael Phelps

Ruta Meilutyte, Lituanie

On aussi la chance de voir Camille Lacourt nager, qu’est-ce qu’il est beau celui-là. Il part deuxième sur les temps d’engagement, et est premier au bout de 50 mètres. Malheureusement, il n’arrive que 4ème, quelle déception ce doit être pour lui, c’est la pire place ! Et nous, on ne va pas pouvoir le prendre en photo de près avec une médaille autour du cou. Puis on a la chance d’admirer le papillon parfait de LA star de la natation mondiale Michael Phelps. Durant cette session, on a aussi les larmes de la jeune Lituanienne de 15 ans Ruta Meilutyte lorsqu’elle reçoit sa médaille d’or pour le 100 mètres brasse.

 

Puis Sarah rentre en France le mardi 31 au matin. Moi je retourne au parc olympique où des gens sympas me donnent un ticket général pour le parc olympique. Un Argentin me suit de près car il veut comme moi voir le match de basket France-Argentine. Une fois dans le parc olympique, je vais d’abord voir le grand écran afin de voir les Français gagner une autre médaille en natation. Puis je me dirige vers l’arène de basket ou l’Argentin est encore là et me suit en me regardant chercher des places. Un mec arrive avec des places déjà scannées. Il nous donne un ticket chacun en nous prévenant qu’on ne pourra peut-être pas rentrer. Lui et l’Argentin rentrent et les volontaires me gardent, j’aurais du courir; très méchamment, ils m’empêchent de rentrer, en disant qu’il n’y a rien à faire, vraiment pas sympas du tout. Je ressors et redemande un ticket, une jeune femme m’en donne un non scanné cette fois. Lorsque j’arrive à l’intérieur, l’arbitre a sifflé la fin du match, je suis furieuse, je ne me suis pas gênée pour aller dire au chef des volontaires ce que je pensais de lui, quel manque d’esprit olympique celui-là ! Bon maintenant que je suis là, je reste regarder le match USA-Tunisie, c’est la dream team tout de même! Elle gagne ce match facilement d’ailleurs!

Par Emilyz

basketball USA-Tunisie

 

Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog.
Rejoignez-la sur son profil Google+

Article Précédent

London 2012 Olympic Games - Day 1

Article suivant

JO - Gymnastique à la North Greenwhich Arena
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

3 Commentaires


  • oui, c’est incroyable tout de même! j’ai cherché des billets gratuits en échange d’un sourire dans une dizaine de pays dans le monde, et c’est la première fois que je me fais virer comme si j’étais hors-la-loi… D’une manière générale, je trouve d’ailleurs que c’est une grosse erreur de la part des Anglais d’avoir complètement interdit le marché au noir pour les billets. Bien sûr, ça doit rester « officiellement interdit », mais dans les faits, et c’est comme ça partout dans le monde, c’est toujours toléré. Car il y a toujours des gens qui arrivent avec des billets en trop pour ce genre d’événement, et toujours des gens qui essayent de s’en procurer au dernier moment… du coup, tout le monde est content, car je trouve bien dommage tout de même que des milliers de gens se retrouvent à rentrer avec des billets inutilisés dans leurs poches! Alors qu’ils ne puissent pas les revendre est une chose, mais qu’ils ne puissent même pas les donner gratos… Alors ça, vraiment je ne pouvais pas l’accepter! Et heureusement que tu m’as remotivée ce jour-là où nous avons finalement trouvé les billets pour le basket et pour la natation… Car moi devant tant d’intolérance et de méchanceté, j’étais proche du découragement!


    • Ah franchement je suis d’accord avec toi! Je déteste vraiment cette attitude, empêcher les gens de donner des tickets gratuits, c’est inconcevable.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.