Article Précédent

Noël à Bondi Beach, Sydney

Article suivant

Profiter de Paris dans la chaleur hivernale, un vrai bonheur !

sapin-de-noel-merida

vierge-guadalupe-mexique

 

J’atterris à Cancun au Mexique le 12.12.12., date symbolique puisque c’est la dernière triple date du siècle. Le 12 décembre, tous les ans au Mexique, c’est la fête de la Vierge de la Guadalupe, elle représente l’unité mexicaine et est vénérée dans tout le pays. Dans de nombreuses villes, ont lieu des processions avec statues de la Vierge ; c’est la plus grande fête religieuse de tous le pays. Mais ce jour-là, j’arrive tard le soir à l’aéroport complètement crevée par le jet-lag.

decoration-lumineuse-mexique

Si je suis ici, c’est notamment pour voir « la Fin du Monde » et découvrir les sites archéologiques et le monde maya ; mais les Mexicains, même s’ils gardent leur culture précolombienne, ont adopté la religion de leurs colonisateurs et sont de fervents catholiques très pratiquants. Les traditions de Noël sont respectées et on peut voir beaucoup de décorations et de crèches.

creches-mexique

Crèches dans différents endroits au Yucatan

 

« Les posadas » : du 16 au 24 décembre

employes-wallmart-cancun

Employés du supermarché Wallmart de Cancun

A peine deux jours que je suis à Cancun que je rencontre un Mexicain qui m’invite à une posada. Sans trop savoir ce que sait, j’accepte d’au aller ; c’est un dîner chez des amis me dit-il et il n’a pas envie d’y aller seul. Nous nous rendons dans la grande banlieue de Cancun chez ses amis ; et après nous avoir servi à boire, voilà qu’on nous distribue un texte et une bougie. Alors je vous explique : en fait, la posada, c’est une reconstitution de la scène de la Bible où Joseph et Marie enceinte de Jésus sont à la recherche d’un toit lors de leur arrivée à Bethléem. Donc tous les invités, c’est-à-dire nous, nous sortons dans le jardin avec notre texte et notre bougie tandis que les hôtes restent à l’intérieur, et nous frappons à la porte et chantons le texte de la Bible en demandant aux hôtes, réticents au départ, de nous laisser entrer car Marie attend le Messie. La famille nous laisse donc rentrer, puis nous partageons un repas tous ensemble avec spécialités mexicaines comme les tamales : sortes de papillotes à base de semoule de mais, avec de la viande à l’intérieur, le tout cuit à la vapeur dans des feuilles de bananier, c’est en général bien épicé et ça peut aussi être sucré. Il y a bien sûr de quoi boire : bières et autres alcools. Après manger les enfants font le rituel de la pinata. On les fait tourner trois fois sur eux-mêmes et ils doivent taper dans une espèce d’étoile de papier mâché avec sept branches représentant les sept péchés capitaux, celle-ci est remplie de friandises, donc s’ils réussissent à la briser, les bonbons sont pour eux.

posada-cancun

Posada à Cancun

 

« La Noche Buena » : le 24 décembre, c’est le réveillon de Noël

merida-decorations-noel-mexique

Merida, capitale du Yucatan

Les Mexicains fêtent ça en famille comme dans tous les pays catholiques en général. Ce jour-là et depuis deux jours, je suis à Merida, la capitale du Yucatan, ville très agréable à l’architecture coloniale.

palais-du-gouvernement-merida

Palais du Gouvernement, Merida

Le dimanche avant Noël, des animations ont lieu sur la place : spectacle de Noël pour enfants puis bal populaire en plein air.

spectacle-noel-merida

Spectacle de Noel sur la place principale de Merida

sapin-auberge-de-jeunesse-merida

 

À l’auberge de jeunesse de Merida, la fille qui travaille là propose que chacun amène quelque chose et qu’on se fasse un repas de réveillon entre nous. Très bonne idée, nous partageons ce que nous avons acheté au supermarché et nous passons une très bonne soirée en compagnie de gens du monde entier.

auberge-jeunesse-merida-reveillon-noel

Le groupe de l’auberge de jeunesse de Merida

 

« Navidad » : le 25 décembre, c’est Noël

ruines-dzibilchaltun-yucatan

Site archéologique maya de Dzibilchaltun

Je sympathise avec deux Français qui sont à l’auberge. L’un d’entre eux est malade et l’autre a bien envie d’aller se balader ; alors nous allons avec sa voiture de location sur le site archéologique de Dzibilchaltun, ouvert le 25 décembre, superbes ruines avec un cenote dans lequel se baigner, les familles mexicaines sont là aussi, sortie sympa pour le jour de Noël.

cenote-xcalah-dzibilchaltun-yucatan

Cenote Xcalah, sur le site maya de Dzibilchaltun

Mais on ne s’arrête pas là, allons voir la mer ! S’il y a bien un truc que j’adore le jour de Noël, c’est d’aller à la plage, j’en ai déjà parlé et j’ai déjà célébré Noël en Thailande, Noël en Polynésie Françasie à Moorea, et Noël à Sydney sur la plage de Bondi. Donc la mer étant si proche, nous nous rendons à Progreso, c’est la plage des résidents de Merida.

plage-progreso

Plage de Progreso

La mer est trop froide à mon goût pour se baigner, même si certains font trempette. Si la plage n’est pas magnifique, le coucher de soleil sur la mer vaut vraiment le coup. Ici personne avec des bonnets de père Noël, pas de touristes, juste des locaux et des petits restaurants sur la plage qui servent du poisson frais pour trois fois rien. Allez, on va se faire un repas de Noël alors : poisson, crevettes avec pina colada les pieds dans le sable en regardant les enfants jouer au bord de l’eau sur fond de soleil qui vire à l’orange sanguine en disparaissant petit à petit dans la mer.

repas-de-noel-sur-la-plage-mexique

coucher-de-soleil-progreso

 

« Los Reyes Magos » : le 6 janvier, c’est l’Epiphanie, le jour des Rois Mages

eglise-playa-del-carmen

Eglise de Playa del Carmen

Après avoir fait un tour de la péninsule du Yucatan, je suis revenue à Playa del Carmen pour fêter le Nouvel An. Antonio qui m’héberge grâce à couchsurfing est devenu un très bon ami. Nous allons ensemble faire un tour à la messe, enfin on essaie : je suis bluffée par la foule qui se presse, il y a autant de gens dehors que dedans sinon plus. La petite église blanche de Playa del Carmen est très jolie au bord de la mer et il y a pourtant plusieurs messes par jour. Pour respecter la tradition, avec Antonio, on va s’acheter une « rosca de Reyes », c’est une galette des rois mais rien à voir avec notre tarte à la frangipane, ici, c’est une brioche en forme de couronne avec des fruits confits, très bon aussi. Il y a aussi une fève dedans, voire plusieurs selon la taille. Et normalement, celui qui trouve la fève doit organiser une fête chez lui le 2 février pour la Chandeleur. En tout cas, au Mexique, Noël ou pas, fête religieuse ou pas, on aime bien faire la fête.

rosca-de-reyes

« Rosca de Reyes »: galette des rois traditionnelle

Par Emilyz

Article Précédent

Noël à Bondi Beach, Sydney

Article suivant

Profiter de Paris dans la chaleur hivernale, un vrai bonheur !
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

9 Commentaires



  • Nath'

    Répondre

    Bonsoir,
    Trop sympa comme Noël ! 🙂
    Pour la galette des rois, elle ressemble fortement à une spécialité de Provence pour l’Epiphanie : une brioche avec des fruits confits et de petites boules de sucre. Je me demande qui a inspiré l’autre ?



  • Ah perso je suis fan de Noël dans les pays comme ça, chaud et vivant, ça change tellement de ce que l’on connaît et vit habituellement. Et puis la pinata c’est juste trop coooooooool. Je me rappelle en avoir fait une quand j’étais là-bas et c’était le kiff le plus total 😀

    Ah, au faites, bonne année et bonne santé à toi. Profites-en un max.


  • Bonjour! J’étais en vacances à Playa del Carmen au Mexique l’année dernière et j’ai fait des excursions magnifiques par le biais de http://www.paseotours.com. C’est un couple de jeunes français qui sont implantés dans la Riviera Maya depuis des années. Ils se sont occupés de tout avec soin, et nous ont emmenés visiter des endroits magiques et grandioses, je vous les recommande, on a bien profité de notre voyage.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.