Article Précédent

21.12.12.: La fin du monde au Mexique en vidéo

Article suivant

Rafael Nadal, le Dieu de Roland Garros

 

les lauréats de Cannes 2013

les lauréats de Cannes 2013 (photo AFP)

Steven Spielberg par Plantu

Steven Spielberg par Plantu

Depuis plus de 10 ans que je vais au festival de Cannes, c’est sans doute une des meilleures sélections de films que j’ai vue et pour la première fois, je suis tout à fait d’accord avec la Palme d’Or et le palmarès en général. Je suis sûre que Steven Spielberg, Président du Jury de cette 66ème édition, et moi, on s’entendrait très bien. En tout cas, j’ai bien apprécié tous les films primés. Ca m’a beaucoup changé de l’année dernière où j’avais trouvé la plupart des films chiants, le pire étant Amour, la palme d’or, et où tous les films qui m’avaient plu, en l’occurrence les films américains, n’avaient reçu aucun prix, c’est sûr Nanni Moretti et moi n’avions pas du tout les mêmes goûts cinématographiques.

Voici donc mon avis sur les films primés 2013 et n’hésitez pas à me laisser le votre en commentaire, en espérant que cet article vous aidera à choisir vos toiles dans les mois à venir.

 

LA VIE D’ADÈLE

Film d’Abdellatif Kechiche, avec Adèle Exarchopoulos et Lea Seydoux.  France. Sortie : 9 octobre 2013

Voir mon article sur la Palme d’Or à Cannes 2013. 

 

LE PASSÉ

Film d’Asghar Farhadi, avec Ali Mosaffa, Bérénice Bejo, Tahar Rahim. France. Sortie : 17 mai 2013.

Prix d’interprétation féminine pour Bérénice Bejo.

Le Passé avec Berenice Bejo

Le Passé avec Berenice Bejo

Ce prix est mérité, elle joue merveilleusement cette mère qui souffre et qui a beaucoup souffert par le passé avec les hommes de sa vie, et maintenant avec sa fille notamment. Le scénario du film est très bien ficelé avec tous ces retours sur le passé, j’avais d’ailleurs pensé qu’il aurait ce prix. Au fur et à mesure que les personnages avancent dans le présent ou essaient de planifier l’avenir, c’est le passé qui ressurgit et les envahit comme pour les empêcher de vivre. On se demande bien comment ils vont pouvoir s’en sortir…

 

 

NEBRASKA

Film d’Alexander Payne, avec Bruce Dern, Will Forte, Bob Odenkirk. Etats-Unis. Sortie : janvier 2014.

Prix d’interprétation masculine pour Bruce Dern.

"Nebraska" (photo Bona Fide Productions)

« Nebraska » (photo Bona Fide Productions)

Un de mes coups de cœur de ce festival, en effet, l’acteur principal Bruce Dern est très bon, mais le film entier est remarquable, un road movie en noir et blanc, avec des dialogues bien saillants, qui font vraiment rigoler, et très bien joués par les personnages. La mère est hilarante à souhait et le couple que forment ces deux vieux qui n’arrivent pas vraiment à communiquer ensemble et moyennement avec leurs fils, donnent des scènes géniales. De plus, j’adore la façon de filmer avec ces magnifiques plans noir et blanc de la campagne américaine, avec une maison au milieu de nulle part (on dirait presque la maison de Psychose). Un très beau film, drôle, poignant et émouvant.

 

TEL PERE, TEL FILS

Film de Hirokazu Kore-Eda, avec Masaharu Fukuyama, Yoko Maki, Jun Kunimura. Japon. Sortie : 25 décembre 2013.

Prix du jury.

l'équipe du film japonais "Tel père, tel fils"

l’équipe du film japonais « Tel père, tel fils »

Une histoire où les nourrissons ont été inversés à la naissance. Tiens cela rappelle La vie est un long fleuve tranquille, mais non ce n’est pas ça, ce n’est pas un remake. Le film nous fait vraiment réfléchir sur la question de la filiation, les liens du sang sont-ils plus importants ou est-ce les gens qui vous ont élevé qui sont votre vraie famille ? En tout cas un problème dont on a du mal à imaginer l’issue et on compatit pour ces deux familles qui souffrent quoiqu’il arrive ! Mais le tout est un film très agréable à regarder avec des gamins adorables, et un bon humour japonais. Un vrai coup de cœur de ce festival très longuement applaudi et apprécié de tout le monde.

 

INSIDE LLEWYN DAVIS

Film de Joel et Ethan Coen avec Oscar Isaac, Carey Mulligan, Justin Timberlake. Etats-Unis. Sortie : 6 novembre 2013

Grand Prix.

"Inside Llewin Davis" des frères Coen

« Inside Llewin Davis » des frères Coen

Des jeunes qui galèrent en faisant de la musique folk à New York dans le Greenwhich Village des années 60. Très agréable de suivre les personnages tous un peu loosers mais attachants, avec une Carey Mulligan en brune dans un rôle de femme enfant qui collectionne les perdants, qui lui va comme un gant, et son petit ami cocu et naif joué par Justin Timberlake. Un beau film des frères Coen, des habitués du festival qu’on a toujours plaisir à retrouver à Cannes. Certes ce n’est pas le meilleur film des deux frères tel un Fargo ou Barton Fink, mais on passe un bon moment de cinéma et de musique.

 

HELI

d’Amat Escalante, avec Armando Estrada, Linda Gonzalez. Mexique. Sortie : indéterminée.

Prix de la mise en scène.

l'équipe du film "Heli" d'Amat Escalante

l’équipe du film « Heli » d’Amat Escalante

Un bon film sur la violence et le trafic de drogue au Mexique. Certaines scènes sont très violentes ; de plus, elles durent et sont très dures, avec des détails à la limite du regardable. Mais l’ensemble est plutôt réussi et les personnages attachants.

 

A TOUCH OF SIN

Film de Jia Zhangke, avec Zhao Tao, Jiang Wu. Chine. Sortie : indéterminée.

Prix du scénario. Désolée, pas vu !

 

Par Emilyz

Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog.
Rejoignez-la sur son profil Google+

Article Précédent

21.12.12.: La fin du monde au Mexique en vidéo

Article suivant

Rafael Nadal, le Dieu de Roland Garros
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

5 Commentaires

  • T’as pas vu « A touch of sin »??!!!! Putain mais merde on peut pas compter sur quoi!!! T’avais quoi d’autre à foutre, hein??!!! 🙂


  • – Adèle je l’avais dit …bon OK, tout le monde le disait !!!
    – Nebraska : j’étais là ce soir là donc ça ne pouvait être que bien !!!
    – Les frangins Cohen : une année sabbatique siouplé !!! Place aux autres !!! Euh quoique ..il a un truc en route Haneke pour 2013-2014 ?
    – Le Passé : on n’arrête plus Bérénice !!! Par contre la robe là, on aurait peut-être du non ?!!

    Bon sinon les critiques c’est bien beau (et surtout pas chiantes les tiennes …c’est cool !!) mais on veut en savoir plus sur tes exploits cannois !!! 🙂


  • sarah

    Répondre

    J’arrive un peu après la guerre mais n’étant pas aller à Cannes, je n’ai vu pour le moment que le Passé !

    J’ai beaucoup aimé ce film et son ambiance, les choix des décors, les visages …. incroyable.
    Il est très bon asghar. Javais adoré Une Séparation et vivement un autre film !

    Pour ce qui Abdellatif Kechich, j’ai adoré son film « la graine et le mulet », je suis bien pressé de voir ce que va donner la Vie d’Adele.

    Petit question technique : Etant une grande amoureuse du cinéma, je suis aller pour la première fois à Cannes l’année dernière. Je suis en pleine reflexion sur un changement d’étude et me diriger vers la mediation culturelle et cinématographique. J’aimerai en savoir un peu plus sur ton parcours professionnel. Merci !

    Et super ton blog !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.