Michael Phelps, Usain Bolt, Simone Biles et les stars des JO de Rio 2016
L’huile d’olive, secret de santé et beauté de la Grèce

rio-2016-opening-ceremony

J’adore les Jeux Olympiques et particulièrement les cérémonies d’ouverture et de clôture car ce sont les spectacles les plus grandioses des Jeux et on y voit tous les athlètes à fois. En plus, j’apprécie particulièrement les feux d’artifice.

 

Cérémonie d’ouverture des JO de Rio 2016

rio-2016-drapeaux-olympique-bresil

J’atterris à Rio de Janeiro, ville olympique 2016, le 4 août au soir, juste la veille de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques. Donc le 5 août, malgré le fait que je n’ai toujours pas de ticket pour la cérémonie, je vais au célèbre stade Maracana pour en trouver un et essayer de la voir. J’ai déjà trouvé un ticket gratuit il y a 4 ans, pour savoir comment j’ai fait, lisez ici : la cérémonie d’ouverture des JO de Londres 2012. Donc je compte bien remettre ça. J’arrive seulement deux heures à l’avance et déjà plein de gens sont arrivés. Ah j’aurais du arriver plus tôt quand même ! Je prends la sortie maracana mais le périmètre de sécurité est hallucinant et je mets une demi-heure à aller à une entrée où je vois des gens arriver.

Après avoir demandé à des centaines de personnes s’ils n’ont pas un ticket en plus, en portugais, en anglais, en français et en espagnol. Une Américaine qui distribue des tickets à ses amis m’en donne un, en me disant « Enjoy », elle ne demande absolument rien en échange, il n’est pas question d’argent, elle a un ticket en plus (et peut-être plus) et elle me le donne. Sur le ticket, c’est marqué « délégation des États-Unis ». Je rentre dans le stade toute contente.

rio-2016-ceremonie-ouverture

Finalement, je me trompe de rangée et de siège (bah oui 25 rangs plus bas on voit mieux) et je m’assois sur le siège d’un Argentin bien sympathique, qui me dit, « non t’inquiètes reste-là ». Lui aussi est venu tout seul et me fait la conversation et m’achète des bières toute la soirée ; comme la cérémonie dure quand même quatre heures, c’est bien sympa. On s’amuse à deviner les drapeaux des délégations ensemble. Super je reconnais certains de mes athlètes préférés comme Rafael Nadal le porte drapeau de la délégation espagnole et Michael Phelps, celui des États-Unis. Teddy Riner est le porte drapeau de la France, et deviendra médaillé d’or de judo, voir mon article sur les médailles françaises aux JO de Rio 2016. D’ailleurs on dit parfois que porter le drapeau porte chance pour avoir une médaille d’or; et bien les trois athlètes cités ici ont eu une médaille d’or, voir: Michael Phelps, Usain Bolt, Simone Biles et les stars des JO de Rio 2016.

ceremonie-ouverture-rio-2016-porte-drapeaux-delegations

Délégations et porte-drapeau: Espagne avec Rafael Nadal, États-Unis avec Michael Phelps, France avec Teddy Riner, et Inde

Samba, musique brésilienne et chanteurs sont de la partie et bien sûr feux d’artifice !

ceremonie-ouverture-rio-2016

Côté critiques : que ce soit la cérémonie d’ouverture ou de clôture, je trouve que le spectacle de ces cérémonies est trop fait pour la télévision et non pour les spectateurs dans le stade. En effet, les effets d’optique où les gens sautent d’immeubles en immeubles ou bien les assemblages de mots et dessins qu’on ne voit que depuis la caméra vue du ciel ne donnent absolument rien vu du stade ; de même les chanteurs sont tout petits dans un coin du stade. C’est dommage, car quand même les gens dans le stade payent leurs tickets pour la plupart et les gens devant la télé regardent gratos. Je crois que le mieux que j’avais vu de ce point de vue-là était Pékin, car les immenses pyramides humaines étaient hallucinantes car elles remplissaient tout le stade et cela rendait superbe dans le stade comme à la télé !

opening-ceremony-rio-2016-samba

 

Cérémonie de clôture des JO de Rio 2016

ceremonie-cloture-rio-2016

C’est seulement vers 18 heures que j’arrive au Maracana le jour de la cérémonie de clôture car j’étais à la finale de handball au parc olympique l’après-midi. L’événement n’est pas complet, mais je compte bien trouver un ticket gratuit ou moins cher. C’est sous une pluie battante que je cherche mon ticket. Un Brésilien qui en a marre d’essayer de vendre ses tickets me dit « viens avec moi », en fait, il faut rentrer avec lui car les tickets sont à scanner sur son téléphone. Il en a quatre et on n’est que deux. Il me dit d’un air désabusé que sa femme et ses deux amis ne sont pas venus à cause de la pluie, « ils sont en sucre » commente-t-il ! Un burger dégueulasse et une bière à la main, on attend que la cérémonie commence à 20 heures. Ça dure un peu moins longtemps que l’ouverture car les athlètes arrivent tous ensemble.

rio-2016-closing-ceremony-flags

Le drapeau olympique est passé à Pékin pour 2020 ! Inutile de vous dire que ma destination voyage de l’été 2020 est déjà planifiée ! Et la flemme s’éteint ! Les JO de Rio se terminent comme lors d’un carnaval !

flamme-olympique-rio-2016

C’est magnifique, quelle ambiance, j’ai envie de rejoindre les athlètes et danseurs au milieu du stade comme j’avais fait à Athènes, mais trop de sécurité là ! Voici des JO formidables qui se terminent dans la ville merveilleuse. En espérant que ceux de Tokyo seront aussi beaux, mais ça va être dur!

closing-ceremony-carnival-rio-2016




Par Emilyz

Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog.
Rejoignez-la sur son profil Google+
Michael Phelps, Usain Bolt, Simone Biles et les stars des JO de Rio 2016
L’huile d’olive, secret de santé et beauté de la Grèce
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

Un Commentaire

  • On a regardé la cérémonie de clôture sur grand écran au Club France, et tu confirmes ce que l’on s’était dit à propos des effets spécieux qui rendent mieux à la télé qu’en vrai. Je pense notamment à toute la séquence « Mario » lors du passage de relais entre Brésil et Japon… Après, même si on perd cela, le fait d’être sur place, dans l’ambiance justifie à lui seul de prendre des billets pour le stade !
    Aurélie Articles récents…De J231 à J233 – Vivre les JO à Rio ! (du 19 au 21 août 2016)My Profile


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.