Article Précédent

Les expos à Paris qui font voyager

Article suivant

San Pedro, Belize – la Isla Bonita by Madonna

Le calendrier maya

calendrier maya tatoué

calendrier maya tatoué

Les mayas n’ont jamais prédit la fin du monde. Ils utilisaient plusieurs calendriers dont 2 cycliques : un de 260 jours et un de 365 jours en même temps et un autre sur le long terme. Le 21 décembre 2012 correspond à la fin d’un cycle de 5125 années commencé le 11 aout 3113 avant JC. Une seule fois, la date du 21-12-2012 est citée, c’est sur le site de Tortuguero dans l’état du Tabasco au Mexique ; et encore cette inscription n’annonce en rien la fin de notre planète. Le 21-12 correspond au solstice d’hiver, or les mayas avaient une bonne connaissance des astres ; beaucoup de leurs temples et pyramides sont orientées selon les points cardinaux avec le soleil qui est aligné le jour de l’équinoxe par exemple avec une porte du temple, comme à Dzibilchaltun au Yucatan. C’est un peu comme notre calendrier ou chaque année se termine le 31 décembre et le 1er janvier commence une nouvelle. De même, en l’an 2000, nous avons commencé un nouveau siècle et un nouveau millénaire. Pour autant, le monde ne s’est pas arrêté de tourner alors que nous avons terminé un cycle de 1000 ans et commencé un nouveau ; c’est aussi l’occasion de faire la fête comme chaque année lors de la St Sylvestre. Ainsi donc les mayas ont célébré la fin d’une ère et le début d’une nouvelle qu’ils espèrent meilleure que la précédente.

 

La fin d’une ère

Beaucoup de gens espèrent que cela sera un changement dans la conscience mondiale. Les Mayas vivaient en harmonie avec la nature mais n’oublions pas qu’ils sacrifiaient des êtres humains pour leurs dieux tout de même. Comme les Mayas, beaucoup de gens pensent qu’on devrait vivre plus en harmonie avec la nature, respecter notre environnement et vivre dans la paix et l’amour. Les hippies ont donc des croyances similaires et ils étaient nombreux du monde entier à avoir fait le déplacement pour célébrer cet événement au Mexique. Aussi certains pensent que beaucoup de catastrophes naturelles ces dernières années feraient partie de ce changement et aiderait à une prise de conscience des êtres humains, ce serait donc un processus qui prend du temps et non pas une fin du monde en un jour.hippies à Chichen Itza

 

Festival de culture maya

Pour les mayas, cet événement est un moment de célébrations. Un grand festival est organisé dans plusieurs villes et villages du Yucatan : le festival de la cultura maya (site en espagnol) qui dure une semaine du 16 au 22 décembre 2012. C’est l’occasion de plusieurs conférences, célébrations et événements gratuits. A Valladolid par exemple, le mercredi 19, il y avait la projection du film Apocalypto de Mel Gibson dans le petit cinéma du village. Le jeudi 20 à midi, j’ai assisté à une cérémonie sur la place principale : la garde d’honneur Kanxoc en mémoire du gouverneur Jose Maria Iturralde Traconis avec l’interprétation de l’hymne national du Mexique et de Valladolid en langue maya.

la garde d’honneur Kanxoc à Valladolid

la garde d’honneur Kanxoc à Valladolid

 

Le 21 décembre à Chichen Itza

J’ai donc décidé de passer le 21 décembre à Chichen Itza, site classé au Patrimoine mondial de l’Humanité, magnifiquement rénové, un des plus beaux et plus importants sites du monde maya. C’est aussi le site archéologique le plus visité et le plus touristique du Mexique. La grande pyramide a été désignée comme une des 7 merveilles du monde moderne.

la grande pyramide de Chichen Itza

la grande pyramide de Chichen Itza

Bien sûr, je ne suis pas la seule à avoir eu cette idée, et à ce qu’il paraît tous les hôtels sont pleins et réservés depuis un bon moment. Lors de mon séjour au Yucatan et notamment à Valladolid quelques jours avant, j’essaie d’obtenir le plus d’informations possibles sur les célébrations qui devraient avoir lieu sur le site de Chichen Itza, or personne ne peut me renseigner. Je prends donc le bus le 20 décembre pour arriver à Chichen Itza dans l’après-midi. En effet, il y a beaucoup de monde et je tourne un moment dans le petit village de Pitse à 2 kilomètres du site archéologique cherchant une auberge ; rien à part peut-être un endroit pour mettre un hamac. Je fais donc un tour sur la rue principale à la recherche d’un hamac ou d’un meilleur plan  et je tombe sur Michael, un américain rencontre quelques jours plus tôt à Playa del Carmen, non seulement il a trouvé une chambre mais il lui reste de la place dedans que nous partageons avec un autre couple de Français, quelle chance. La fin du monde s’annonce bien.

méditation à Chichen Itza

méditation à Chichen Itza

Le vendredi 21, je me rends donc sur le site vers 11h30, on a entendu des rumeurs sur des célébrations à 5h11 du matin mais je ne suis pas allée vérifier, trop tôt pour moi. On m’a aussi parlé de célébrations mayas sur le site de Chichen Itza à midi, d’autres m’ont dit 13h, etc. En fin de compte, il n’y aura pas de célébration maya sur le site mais beaucoup de monde, des groupes de gens qui font leurs propres célébrations en chantant ou en méditant. Des hippies prêchent la bonne parole d’un monde meilleur, et répandent des vibrations de peace and love. Les gens se prennent la main et forment une grande ronde tournant ensemble autour de la pyramide. Bref tout le monde est là pour se remplir d’énergie.Chichen Itza

Aujourd’hui, le ciel a l’allure d’apocalypse et c’est la première fois depuis que je viens d’arriver au Mexique que je vois autant de nuages, il y a du vent et il fait même plutôt frais. Vers 15h30, on aperçoit le ciel bleu, les nuages se déplacent et laisse alors le soleil inonder la pyramide, tout le monde applaudit, un moment magique, et de chaleur pour tout le monde dans tous les sens du terme. Mais les nuages reviennent laissant une nuit bien fraîche.Chichen Itza

 

Le début d’une nouvelle ère.

Alors qu’il n’y a eu aucune célébration spéciale sur le site archéologique, c’est dans le petit village de Pitse que les mayas vont célébrer comme il se doit ce début de nouvelle ère. Ainsi le soir du 21, sur la place principale à 20h, les locaux et les touristes présents assistent à un discours du maire sur un nouveau monde meilleur et à l’inauguration d’une plaque commémorative ; puis des danses mayas complètent le spectacle.

danse maya à Pitse

danse maya à Pitse

Le 22 décembre marquant le début de la nouvelle ère, le soleil revient comme avant. Toujours dans le cadre du festival de culture maya, je me rends à Merida au rassemblement avec spectacle de danses et animations, activités découvertes du ciel et des étoiles, notamment pour les enfants.

 

Les autres festivals

Mais avec cet événement de fin du monde, les professionnels du tourisme se sont réjouis. Beaucoup de festivals de musique électronique ont été organisés, notamment dans les lieux touristiques de la riviera maya, comme à Playa del Carment et Tulum, mais aussi à 8 kms de Chichen Itza, rassemblant beaucoup de monde. Et de nombreux bars ont organisé leur propre fête de fin du monde. Bref, je ne sais pas bien si tout cela a grand-chose à voir avec les mayas. Mais le 21 décembre a été une bonne date pour le tourisme et une belle occasion de se remplir d’une énergie nouvelle et de faire la fête au Mexique. Bref je n’ai vu personne croyant que le monde allait se terminer, mais plutôt une vague d’énergies positives.

 

Dans le monde

En France, les Passeurs d’Aventures (dont je fais partie) organisent un Apéro Voyageurs spécial fin du monde en collaboration avec « Allo la planète » présentée par Eric Lange qui fait une émission spéciale nuit de la fin du monde entre 1h et 7h du matin (heure française) dans laquelle j’ai intervenu vers 3 heures du matin en direct de Chichen Itza pour raconter ma journée très spéciale. Julien qui était présent à cette soirée nous raconte ça sur son blog: cliquez ici et a fait une vidéo que voici avec tous les passages radio des passeurs d’aventures (le mien commence à la 7ème minute.)

Et vous, qu’avez-vous fait le 21 décembre 2012? N’hésitez pas à raconter en commentaire votre expérience de « fin du monde »

Par Emilyz

 

Article Précédent

Les expos à Paris qui font voyager

Article suivant

San Pedro, Belize – la Isla Bonita by Madonna
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

11 Commentaires

  • Chouette description « comme si on y était » dont tu as le secret. J’ai bien aimé le « trop tôt pour moi »… Continue à nous faire partager tes aventures ! 🙂


    • Merci. Et oui tu me connais, pas du matin. Ceci dit les collocs de chambre qui avaient prévu de se lever, n’ont pas entendu le réveil…


  • Merci pour le partage de ces moments originaux Emily. Pour ma part, j’ai passé la nuit a l’aéroport… rien de bien extraordinaire!


    • Ah bon, mais alors ça veut dire que tu partais en voyage. Où ça? Pas de soirée fin du monde à l’aéroport? Au moins, les avions ne se sont pas écrasés…


      • Et oui, je rentrais en France voir ma famille. Pas d’avions qui se sont écrasées et pas de fête de fin du monde, tout le monde dormait plus ou moins paisiblement sur les bancs…


  • Je dois dire que je n’avais jamais vu la véritable explication, alors tout s’explique :p

    Alors comme ça on parle que de la fin du monde au Mexique ? En tout cas le commerce des t-shirts tournent bien !

    Pour rebondir sur les Passeurs d’Aventures et leur ApéroVoyageurs, je me permets d’insérer le lien de mon dernier article avec une vidéo interview des tourdumondistes de cette soirée, justement.

    http://www.travelplugin.com/laperovoyageurs-passeurs-daventures-video-interview/

    Ta prestation à la radio est vraiment sympa !


  • ah bien oui, va voir la vidéo de haydée, comme ça tu poruras avoir un petit aperçu de l’apéro voyageurs de la fin du monde… bon, par contre, la vidéo, c’est juste filmé au début, pas à la fin… n’est-ce-pas haydée 🙂
    après l’apéro, on passé la nuit dans les studios de radio france pour la nuit Allo la Planète… on était entre 10 et 15 survivants de l’apéro… y avait une joyeuse ambiance dans les couloirs, tout le monde a papoter, boire un café ou grignoter… et y avait un groupe de sud-américain (brésiliens il me semble, mais je ne me souviens plus bien) qui jouait de la musique live pour l’émission… ça t’aurait plu à mon avis… bises et bonne suite de voyage!!


  • A Paris, bien que les journaux (télé et presse écrite)aient beaucoup parlé de la fin du monde, ça n’a pas, semble-t-il, beaucoup bousculé les Parisiens qui ont vécu leur petite vie comme d’habitude –



  • Sans aucun doute, cette experience doit être inoubliable !
    Si j’avais eu le temps, je l’aurais fait sans hésiter 😉
    Merci pour l’article sympa !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.