Article Précédent

Les médailles d’or françaises aux Jeux Paralympiques de Rio

Article suivant

Fêter l’Oktoberfest à Munich, la plus grande fête de la bière au monde

rio-2016-paralympic-symbol

Les jeux paralympiques, c’est encore plus cool que les Jeux Olympiques et je vais vous dire pourquoi ! Bien sûr les Jeux Olympiques, c’est formidable, l’idéal, c’est de suivre les deux je dirais. Mais, si vous voulez voyager et voir un grand événement sportif et que vous n’avez pas un gros budget ni envie de galérer à réserver des tickets un an à l’avance ou à chercher un hébergement dans une ville surbookée, tout en vivant autant d’émotions, je vous conseille les Jeux Paralympiques ! En plus, on a le droit à des cérémonies d’ouverture et de clôture tout aussi belles qu’aux JO.

Je suis une grande fan des Jeux Olympiques depuis toute petite et depuis 2004, j’y vais ! En 2004 à Athènes et en 2008 à Pékin, j’ai assisté aux Jeux Olympiques uniquement, c’est avec Londres en 2012 que j’ai commencé à assister aux Jeux Paralympiques. A vrai dire, je n’y avais pas spécialement pensé avant car c’est très peu médiatisé malheureusement et d’autre part, c’est difficile de rester aussi longtemps à un endroit quand on voyage. En Chine, ce n’était tout simplement pas possible puisque j’avais eu, difficilement, un visa de 30 jours ! Mais à Londres, j’étais encore là, le carnaval de Notting Hill ayant eu lieu quelques jours plus tôt et je suis donc allée aux Jeux Paralympiques pour voir… Ça m’a captivé et je suis restée à Londres pour les 12 jours de jeux. J’ai beaucoup aimé autant pour les exploits sportifs que pour l’ambiance, meilleure et beaucoup plus relax que lors des Jeux Olympiques où on sentait les craintes de menaces d’attentats.

symbole-jeux-paralympiques-stade-olympique-rio-2016

Devant le symbole des Jeux Paralympiques de Rio 2016

Donc pour Rio 2016, il n’y avait pas de doute, je me planifiais un mois et demi pour assister aux deux événements, d’autant plus que j’adore la ville merveilleuse donc je ne risquais pas de m’ennuyer entre les deux. Même si les deux sont de super événements planétaires voici 10 bonne raisons pourquoi c’est encore mieux d’aller aux Jeux Paralympiques :

 

1. Les tickets sont plus accessibles (plus disponibles et moins chers)

Comme il y a moins de demandes, on trouve beaucoup plus facilement des tickets à acheter au dernier moment. À Rio, il suffisait de se pointer au moment de l’événement et d’acheter un ticket à la billetterie. Pas de galères de réservations sur internet des mois en avance, ni faire la queue pendant des heures, c’est beaucoup plus simple d’obtenir des tickets que pour les Jeux Olympiques sans aucun doute.

paralympic-tickets-rio-2016

Les tickets pour les Paralympiques sont beaucoup moins chers que pour les Jeux Olympiques, et oui moins de demande, donc moins chers. À Rio, il y a avait plein de tickets à 10 reais (soit 3 euros) que les étudiants ou personnes âgées de plus de 60 ans pouvaient obtenir pour moitié prix soit 5 reais (1,50 euros). À ce prix-là, ça ne vaut pas le coup de s’en priver !

 

2. Tout est moins cher : hébergement, billets d’avion…

Et oui pendant les Jeux Paralympiques, on quitte la haute saison et ses prix pour passer en basse saison ou au moins saison normale. Donc les prix redeviennent habituels, ils ont perdu la flambée des Jeux Olympiques. Et cela s’applique aux billets d’avion, à l’hébergement, etc. Même le transport en métro et lignes de bus spéciales étaient beaucoup moins chères à Rio. Mais aussi, vous aurez droit aux soldes des produits officiels, quasiment toute la boutique officielle est à -50% vers la fin des Paralympiques, c’est bien pour ramener des souvenirs.

loja-official-rio-2016

Boutique officielle de Copacabana avec les mascottes Vinicius

 

3. Il y a moins de monde

olympic-park-carioca-arena-rio-2016

Il y a moins de monde aux Jeux Paralympiques, donc moins d’embouteillages, on peut visiter la ville avec moins de touristes. À peine une heure de queue pour visiter le Christ Rédempteur pendant les Para alors que c’était plus de deux heures pendant les JO. Sur les sites olympiques, on fait moins la queue pour acheter à manger, on peut s’assoir où on veut quand on va voir les sports vu que ce n’est pas plein. D’ailleurs, l’attribution des places aux jeux Paralympiques de Rio avait juste un bloc et un étage, puis c’était placement libre… Et à Rio, personne ne regardait à quel bloc vous alliez de toute façon ! Autant vous dire qu’à l’athlétisme, je ne m’occupais même pas de regarder dans quelle partie du stade se trouvait mon siège et j’allais m’asseoir directement en face de la ligne d’arrivée des courses ! On peut aussi aller s’assoir entre compatriotes pour encourager son équipe et fêter les médailles françaises des Paralympiques par exemple.

basket-en-fauteuil-france-rio-2016

Match de basket en fauteuil femmes: France-États-Unis

 

4. L’ambiance est plus cool, plus relax

parc-olympique-barra-rio-2016

Grand écran au parc olympique

L’ambiance est plus cool et plus relax lors des Jeux Paralympiques, pour l’organisation comme pour la sécurité. On ressent très nettement un certain relâchement après les Jeux Olympiques où la pression était plus grande quant à l’organisation du plus gros événement planétaire. À Londres, il y avait les menaces d’attentat qui rendaient les fouilles vraiment désagréables pendant les JO, fouilles devenues nettement plus cools pendant les Para. De plus, les Jeux Olympiques ont déjà servi de test, donc la ville sait bien comment tout fonctionne, c’est donc même mieux organisé. On peut aussi s’essayer soi-même aux différents sports paralympiques.

volley-assis-rio-2016

Volleyball assis sur le boulevard olympique

 

5. Les athlètes sont plus accessibles et disponibles

selfies-avec-athletes-paralympiques-rio-2016

Photo d’une fan avec un médaillé d’or brésilien du relais 4×100 mètres T44

J’ai vraiment remarqué, aussi bien à Londres qu’à Rio, que les athlètes sont beaucoup plus accessibles et abordables aux Paralympiques. Les athlètes des Jeux Olympiques sont des grandes stars inaccessibles et se considèrent comme telles ! Les athlètes des Paralympique s’assoient dans le stade, prennent des selfies avec les supporters. Le fait qu’il y ait moins de monde rend tout cela possible dans une ambiance bonne enfant.

 

6. Les supporters sont encore plus sympas et fair-play

supporters-bresiliens-rio-2016

Les supporters supportent leurs sportifs mais aussi les autres athlètes aux Paralympiques. J’ai notamment remarqué cela au Brésil. Alors que les Brésiliens supportent volontiers les athlètes de leur pays, aux jeux olympiques, ils n’hésitent pas à siffler les adversaires. Tandis qu’aux Jeux Paralympiques, ils ne font pas ça, l’handicap force le respect, sans compter que pour les disciplines d’aveugles, le silence doit être total, pas évident pour les Brésiliens 😉 mais faisable. Aux Para, tout le monde encourage tout le monde, même encore plus fort le dernier. J’ai vu une course de 1500 mètres ou le dernier qui arrivait déjà derrière les autres avait encore un tour à faire, et bien il a été encore plus encouragé que les autres.

 

7. Il y a plus d’épreuves en athlétisme et en natation

100-metres-roues

100 mètres T52

Vous avez loupé le 100 mètres d’Usain Bolt (comme moi à Londres) ? Et bien il n’y a plus qu’à attendre 4 ans pour le revoir (ce que j’ai fait à Rio) ! Et bien, aux Paralympiques, il n’y a pas un 100 mètres mais des 100 mètres ! Et oui, car pour chaque épreuve, il y a plusieurs catégories, quelques exemples : ceux avec des roues T52/53/54, les blade runners : ceux qui courent avec une jambe ou deux en carbone T44, les non-voyants T11/12 et bien plus encore.

jonnie-peacock-100-metres-t44-rio-2016

Jonnie Peacock, cahmpion paralympique du 100 mètres T44

Pour comprendre les classifications, voir ici un article sur l’athlétisme handisport. Il en est de même en saut en hauteur, saut en longueur, mais aussi natation où les handicaps sont aussi classés dans plusieurs catégories.

rio-2016-100-metres-terezinha

100 mètres déficients visuels avec la Brésilienne Terezinha au milieu

 

8. Il y a des sports uniques et originaux aux jeux paralympiques

rio-2016-100-metres-terezinha

Match de goalball

Vous avez déjà entendu parler de la boccia ou du goalball? Non, et bien allez voir ça aux Jeux Paralympique, voici deux sports qui n’ont pas leur équivalent aux JO. Il y a même deux épreuves de foot : pour aveugles et pour déficients mentaux. Lire ici pour connaître et comprendre les disciplines paralympiques.

boccia-team-korea-rio-2016

Équipe de boccia de Corée, à Copacabana

 

9. Encore plus d’émotions

Voir des athlètes réaliser des performances sportives, c’est incroyable surtout quand on voit les émotions qu’ils ont quand ils réussissent ou obtiennent leurs médailles ! Et cela que ce soit aux JO ou aux Paralympiques, mais quand on voit que ces performances ont été réalisées avec un bras ou une jambe en moins, ou à l’aveugle, on ne peut s’empêcher d’avoir encore plus de respect envers ces athlètes hors du commun. J’avoue quand j’ai vu le triathlon non-voyant, j’en ai eu les larmes aux yeux de voir ces femmes réaliser de telles performances sans voir et grâce à l’aide de leur guide, c’est d’ailleurs incroyable aussi cette alchimie et les efforts et l’entrainement que cela doit être. Et dire qu’elles n’ont même pas profité de cette sublime vue qu’offre la plage de Copacabana pour se motiver comme moi quand je fais mon footing ici. On ne peut que tirer son chapeau !

rio-2016-paralympic-triathlon-femmes

 

10. Ça fait relativiser, ça rend plus humble et plus tolérant

natation-paralympique-rio-2016

Quand on va aux Jeux Paralympiques, ça permet de voir les incroyables performances d’athlètes qui n’ont pas jambes, pas de bras, ne peuvent pas marcher ou bien sont aveugles… Et bien croyez-moi, ça fait vachement relativiser par rapport aux petits problèmes qu’on a au quotidien. Ça permet de voir le handicap d’une autre façon et même comme quelque chose de normal ; on est moins choqués de voir quelqu’un marcher avec une prothèse, après tout, cette personne marche normalement dans la rue. Les Paralympiques, ça permet aussi de lutter contre l’exclusion.

Bref, je ne pourrais que vous conseiller d’aller aux Jeux Paralympiques, c’est une expérience formidable. Alors, on se voit à Tokyo ?

Par Emilyz



Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog.
Rejoignez-la sur son profil Google+

Article Précédent

Les médailles d’or françaises aux Jeux Paralympiques de Rio

Article suivant

Fêter l’Oktoberfest à Munich, la plus grande fête de la bière au monde
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

3 Commentaires

  • Tu as raison sur tous les points. Je trouve ça limite scandaleux que ce soit si peu médiatisé. Après je comprends que les JO aient plus de succès que les paralympiques. L’occassion de voir les épreuves et rencontrer les athlètes du sport qu’on pratique en hobby ou compétition est un rêve attendu depuis bien des années pour certains (j’attends encore le jour oú j’aurais cette chance). L’idéal serait bien évidemment de pouvoir assister aux deux. Ils ne devraient pas laisser un si grand laps de temps entre les deux manifestations, ça motiverait peut-être plus de personnes à rester sans faire trop de frais.
    En tout cas ça devait être génial de pouvoir assister aux jeux paralympiques. Une très belle leçon de vie j’imagine.
    Estelle – Curiosity Escapes Articles récents…Ohrid : le joyau de la MacédoineMy Profile


  • Du coup tu m’as convaincue! C’est vrai qu’après l’expérience de Londres en 2012, je n’ai pas eu envie de venir à Rio pour les JO car je ne voulais pas galérer pour les tickets, l’hébergement… D’autant plus qu’à Londres, l’ambiance olympique n’était pas top… C’est vrai que j’ai suivi les jeux paralympiques de loin, mais les exploits de ces sportifs forcent l’admiration. Ca contribue à normaliser le handicap et c’est très positif comme événement. Du coup, pourquoi pas pour Tokyo 2020!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.