Article Précédent

Un dimanche de galères aux JO

Article suivant

Festival Paris Cinéma 2012 - Les avant-premières

Paris Cinema 10 ansCela fait plusieurs années que le festival Paris cinéma me tient à cœur. En effet, lorsque j’étais étudiante en réalisation cinématographique, en 2005, j’avais fait partie du Jury Jeune  décernant le Prix de l’Avenir. Cette année-la, avec une dizaine d’autres étudiants en cinéma, nous avions vu une vingtaine de films afin de décerner le Prix de l’Avenir. Nous avions choisi le très beau film RONDE DE NUIT d’Edgardo Cozarinsky (Argentine France) qui nous montrait l’errance du personnage principal Victor dans les rues de Buenos Aires. Ce film a été reprogramme au festival de cette année, dans le cadre du programme anniversaire, 10 ans de découvertes.

Paris Cinema

Grace au concours de cinefac par internet, partenaire du festival, cette année, j’ai gagné un pass pour le festival, il donne accès à toutes les séances, c’est-à-dire des centaines de films dans plusieurs cinémas de Paris. Le festival propose 8 films en compétition internationale, des avant-premières, des hommages à des cinéastes : Olivier Assayas, Leos Carax et Raoul Ruiz. Et le festival a choisi comme pays à l’honneur : Hong Kong. Bref, beaucoup trop de choix pour moi. Je vais donc mettre l’accent sur les avant-premières et la compétition internationale, car c’est l’occasion de découvrir des films qu’on aura peut-être jamais l’occasion de revoir et me cantonner au Mk2 bibliothèque, le cinéma principal de l’événement et où il est simple d’enchainer deux ou trois séances à la suite. Je donne ici mon avis personnel sur les films que j’ai vus, en espérant vous donner des idées pour aller au cinéma dans les mois qui viennent. Pour plus d’informations, allez sur le site du festival : http://www.pariscinema.org/

 

COMPETITION  INTERNATIONALE

Cette sélection comporte huit films, je n’en ai vu que trois, dont les plus primés. Les prix sont remis à la cérémonie de clôture par Charlotte Rampling, la présidente du festival Paris-Cinéma.

Remise du prix des étudiants pour A SIMPLE LIFE

Remise du prix des étudiants pour A SIMPLE LIFE

  • A SIMPLE LIFE

    Film d’Ann Hui, Hong Kong, 2011. Prix du Public et des étudiants.  Un beau film, simple et sans prétention comme la vie de son héroïne. Très belles relations humaines et humanistes.

  • TABOU

    Film de Miguel Gomes, Portugal-Allemagne-Brésil-France, 2012. Prix du jury des blogueurs et du web et coup de cœur du Jury. Certes c’est un beau film muet en noir et blanc. Enfin les images sont muettes, mais les voix off racontent l’histoire d’Aurora, sa vieillesse au Portugal et en deuxième partie sa jeunesse en Afrique. Je ne vous cacherai pas que je me suis bien endormie un bon moment pendant la deuxième partie.

  • OUR HOMELAND

    Film de Yang Yonghi, Japon, 2012. Coup de cœur du jury blogueur. Un très beau film sur un sujet très intéressant. C’est le premier film de fiction de la réalisatrice qui d’habitude fait des documentaires. L’histoire est très poignante car elle est inspirée de faits réels et notamment de la vie familiale de sa réalisatrice. Elle était d’ailleurs présente pour un débat à l’issue de la projection. On ne peut qu’être touché et révolté par cette injustice en Corée du Nord. Si ce film trouve un distributeur, je vous conseille vivement d’aller le voir. C’est mon coup cœur personnel de la compétition.

Par Emilyz

Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog.
Rejoignez-la sur son profil Google+

Article Précédent

Un dimanche de galères aux JO

Article suivant

Festival Paris Cinéma 2012 - Les avant-premières
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.