Article Précédent

AMOUR, palme d’or 2012

Article suivant

Les films américains au festival de Cannes 2012

Affiche du Festival de Cannes 2012Cette année, le festival de Cannes a été plutôt morose. On peut dire que ni le soleil, ni la sélection officielle des films n’a ébloui qui que ce soit, d’ailleurs le mot ennuyeux revient souvent dans mes commentaires de films. Le parapluie était l’accessoire indispensable, toujours de sortie pour les montées des marches sur un tapis rouge imbibé d’eau. On avait même de la buée qui sortait de notre bouche lors des sorties vers 3 heures du matin après les projections de minuit, tellement il faisait froid. Du coup, les soirées s’en sont plutôt ressenties, c’est-à-dire moins de monde, voire complètement annulées à cause des intempéries qui avaient chamboulé l’organisation des plages. Heureusement, nous avons tout de même eu quelques jours de soleil et quelques soirées sympathiques notamment la fête du Brésil où j’ai eu l’occasion de rencontrer mon écrivain préféré Paulo Coelho. Et c’est toujours l’occasion d’y retrouver des amis de longue date pour fouler le tapis rouge et discuter cinéma lors de discussions interminables.

Avec Paulo Coelho, fête du Brésil

Avec Paulo Coelho, fête du Brésil

Voici tout de même la liste des films en compétition que j’ai vus. Quelques bons films tout de même, notamment La Chasse et La Part des Anges, qui ont eu des prix bien mérités. Pour les autres films, primés, je n’ai pas compris les décisions du jury ou n’ai pas vu le film en question. A mon goût ce sont les Américains qui ont ravivé le climat, je leur ai même consacré un article : Les films américains au Festival de Cannes 2012, mais mon avis n’était pas du tout celui des membres du jury. Voici donc mon opinion tout à fait personnelle, j’espère qu’elle vous aidera à choisir certains films à voir au cinéma ou en DVD. N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire si vous avez vu un ou plusieurs de ces films.

Cannes sous la pluie

SELECTION OFFICIELLE –  COMPETITION

AMOUR, palme d’or 2012

DE ROUILLE ET D’OS

Film de Jacques Audiard, France, avec Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts. Bon film mais beaucoup moins bien qu’Un prophète. Enfin la barre était placée haute, Marion Cotillard joue très bien, ainsi que l’acteur belge. Des scènes sont trop prévisibles.

de-rouille-et-d-os-Copyright-Roger-Arpajou

Marion Cotillard et Mathias Schoenaerts (Copyright Roger Arpajou)

 

PARADIES: LIEBE (PARADIS: AMOUR)

Film d’Ulrich Seidl, Autriche, avec Maria Hofstatter, Margarete Tiesel, Inge Maux. Pas mal mais pas formidable, parfois dérangeant. Sujet intéressant qui fait réfléchir le spectateur sur les conséquences du tourisme, ici en Afrique.

 

REALITY

Film de Matteo Garrone, Italie, avec Anielo Arena, Loredana Simioli. Le film a obtenu le grand prix, est-ce par solidarité italienne que Nanni Morretti a octroyé un prix au seul film de son pays présent en sélection officielle ? Je ne vois pas bien le but de ce film, montrer que la téléréalité peut rendre les gens dingues et paranos probablement ; divertissant au début, puis devient un peu lourd, on se demande où le réalisateur veut nous mener ! Son film Gomorra sur la mafia, prix du Jury  à Cannes en 2008 était ô combien meilleur.

 

HOLY MOTORS

Film de Leos Carax, France, avec Denis Lavant, Eva Mendes, Kylie Minogue. Original c’est sur. Jolie scène avec Kylie Minogue sur le toit de la Samaritaine, mais bon le concept s’essouffle et on se demande ou Leos Carax veut-il bien en venir ?

Kylie Minogue à la projection de Holy Motors

Kylie Minogue à la projection de Holy Motors

 

VOUS N’AVEZ ENCORE RIEN VU

Film d’Alain Resnais, France, avec Sabine Azéma, Pierre Arditi, Mathieu Amalric, Lambert Wilson. Mes yeux se fermant, je n’ai pas pu tout voir ! Long et ennuyeux pour la plupart du film. Le théâtre c’est chouette au théâtre; au cinéma c’est chiant !

 

LIKE SOMEONE IN LOVE

Film d’Abbas Kiarostami, France-Japon, avec Rin Takanashi, Tadashi Okuno, Ryo Kase. Une virée nocturne dans Tokyo, jolies images et actrice sympathique, mais la longueur des scènes rend le film morose. Ce grand réalisateur nous a habitué à beaucoup mieux !

 

POST TENEBRAS LUX

Film de Carlos Reygadas, Mexique, avec Adolfo Jimenez, Natalia Acevedo. Prix de la mise en scène, ah bon ! Film indescriptible, improbable, sans parler de la façon de filmer avec un objectif rond et à moitie flou sur les bords. Cela a dû plaire au jury apparemment. Moi j’ai trouvé ça à la limite du regardable.

l'équipe du film d'Im Sang Soo

l’équipe du film d’Im Sang Soo

 

DO NUI MAT (L’IVRESSE DE L’ARGENT)

Film d’Im Sang-Soo, Corée du Sud, avec Kang Woo, Baek Yoon-Sik, Youn Yuh-Jung. Ce film est en quelque sorte la suite de The Housemaid présenté à Cannes en 2010. On y retrouve quelques acteurs. Une nouvelle fois, j’adore la façon de filmer de ce réalisateur, c’est du grand art, chaque plan est somptueux, avec un côté quelque peu hitchcockien. De la grande mise en scène avec une certaine dose d’humour noir sympathique !

 

JAGTEN (LA CHASSE) voir l’article Festival Paris Cinéma

 

THE ANGELS’ SHARE (LA PART DES ANGES)

la-part-des-anges-copyright-le-pacte

Les 4 acteurs de « La part des Anges » (Copyright Le Pacte)

Film de Ken Loach, Grande-Bretagne, avec Paul Brannigan, John Henshaw, William Ruane. Magnifique film avec un humour génial. Sur fond de crise sociale, comme souvent chez le réalisateur, il excelle dans la comédie ici avec une arnaque au whisky. Ma scène préférée est lorsque la petite équipe de trois mecs et une nana fait de l’auto-stop en kilt en Ecosse. Mon film coup de cœur. Ma palme personnelle.

Par Emilyz

Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog.
Rejoignez-la sur son profil Google+

Article Précédent

AMOUR, palme d’or 2012

Article suivant

Les films américains au festival de Cannes 2012
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

4 Commentaires

  • ah dommage, tu m’as bien donné envie d’aller voir la part des anges… faut dire que j’aime bien ken loach aussi, et si en plus il y a de l’auto stop dans le film!! mais bon, je vois qu’il est sorti au mois de juin… trop tard… faudra que je me rattrape sur le dvd… et j’ai aussi raté de rouille et d’os, dont tout le monde avait dit beaucoup de bien à la sortie… décidément, je n’ai pas été une bonne cinéphile cette année…


    • Oui « La Part des Anges » est un des meilleurs films de Ken Loach en plus, à ne pas louper, j’aurais dû écrire l’article plus tôt. Moi, il m’avait donné envie d’aller faire du stop en Ecosse, cet été. Mais finalement, je suis restée à Londres car j’ai été passionée par les Jeux Paralympiques, en mode « de rouille et d’os » beaucoup plus joyeux!


  • De rouille et d’os vient de sortir ici et je l’ai vraiment beaucoup aimé. Audiard ne me déçoit pas et pour la première fois, je trouve Marion Cotillard incroyable et je suis convertie!


    • Ah tiens ils ne sont pas trop en retard à Londres. Marion Cotillard est assez incroyable en Edith Piaf dans « La Môme », elle n’a pas eu l’oscar pour rien.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.