Paris - U2 - Moscou en bref
Il pleut des tickets gratuits à la finale de Roland Garros !

 

Demi-finale Nadal – Ferrer

En ce vendredi 8 juin 2012 à Paris, ce sont les demi-finales de Roland Garros, le « French Open » est mon tournoi préféré du Grand Chelem, bien sûr parce qu’il est à Paris, mais aussi parce qu’il est sur terre battue, j’adore cette surface plus lente, qui permet de magnifiques glissades aux joueurs, et la belle couleur ocre leur va si bien. De plus, mon joueur fétiche Rafael Nadal en est le favori et on peut même dire le maître des lieux depuis quelques années. D’ailleurs j’ai commencé à me rendre a la porte d’Auteuil en 2006, l’année qui a suivi la première victoire ici de Rafa, puis je suis retournée à Roland lors des demi-finales et finales en 2006, 2008, 2009 et 2010. Mais cette année, le temps est vraiment mauvais et ce n’est pas très agréable d’être assise sur le court central quand il fait 15 degrés et encore moins quand il pleut.

Court Central sous la pluie

Rafa au service

D’autre part, je vais toujours à Roland Garros sans ticket, je discute avec les gens devant pour voir si quelqu’un a un ticket en plus pour rentrer en 2 temps en général : un ticket annexes pour rentrer dans l’enceinte de Roland Garros, puis je trouve un moyen de me faufiler sur le court central. Donc avec cette pluie, je me dis que je serais bien mieux devant ma télé. Sur France 4 déjà à 12 : 30, j’attends le premier match Rafael Nadal – David Ferrer qui commencera à 13h, sous un ciel menaçant. Mon téléphone sonne et mon amie Isabelle me dit : « Emily j’ai 2 invitations en annexes pour aujourd’hui, tu veux venir avec moi ? » Bon OK, pour une fois que je voulais rester chez moi pour une demi-finale avec Nadal, difficile de refuser, je me prépare en quatrième vitesse et me dirige vers le métro, RDV avec Isa à 14h à l’entrée village. A peine arrivée qu’il se met à tomber des cordes, alors qu’en une heure de métro pour moi, Nadal lui, mène déjà un set et demi contre con compatriote espagnol.

évacuation de l’eau sur le court central

Pas de chance, il aurait pu pleuvoir pendant que j’étais dans le métro quand même ! Enfin le concierge nous affirme que cela ne durera que 20 minutes. Bon ça a plutôt fait 45 avec le débâchage du court, etc. Ceci dit, la pluie est une aubaine pour tenter le court central, car tout le monde est sorti. Parfait ! Au moment où on annonce la reprise du match, hop, Isa et moi on se faufile derrière des groupes de gens qui se dirigent dans les loges. Je suis assise juste devant Alain Souchon qui me prête un chiffon pour essuyer la pluie du siège. Bon la loge devient pleine donc je m’assois un peu plus haut chez Longines où Isa me rejoint et où on a la chance de pratiquer notre espagnol avec un groupe venu tout droit d’Espagne pour encourager Nadal. Pendant le match, on entendra « Viva España » et beaucoup de « Olé », facile les 2 joueurs sont espagnols ! Apres une deuxième interruption à cause de la pluie, Nadal élimine assez facilement Ferrer en 3 sets : 6-2, 6-2, 6-1.

Nadal torse-nu, pour le plaisir des yeux

Demi-finale Federer – Djokovic

Arrivent alors sur le court Philippe Chatrier, Novak Djokovic et Roger Federer pour la seconde demi-finale et avant même qu’ils aient le temps de commencer le match, la pluie s’invite à nouveau sur le court central et on ressort les bâches pour couvrir le court. Le match commence donc une demi-heure plus tard environ sous un temps moyen, mais bon Djokovic se qualifie pour la finale assez facilement là aussi en 3 sets seulement : 6-4, 7-5, 6-3. Mais finalement je suis assez contente que ces matchs ne durent pas des heures car il fait plutôt froid avec cette météo. Bref des demi-finales pas très disputées et un temps pas terrible, mais cela devrait être mieux dimanche ; avec Nadal et Djokovic, on attend une finale historique.

Novak Djokovic savoure sa qualification pour la finale

On se retrouve avec Isa à la sortie du court, car avec cette pluie et entrées et sorties, on n’était plus assises à côté. Et Isa veut aller faire un tour au village, comme ça pour voir, je lui emboîte le pas. On se prend en photo devant l’œuvre d’art raquettes, puis on discute avec des rugbymen sponsorisés par Orange qui nous disent qu’il y a une soirée spéciale organisée par la marque pour ses athlètes, ah tiens OK, avec Isa, on se dit que ce serait sympa de se boire une petite coupe de champagne avant de rentrer chez nous. Puis finalement de fil en aiguille, ou plutôt de coupe de champagne en discussions, avec les athlètes de glisse principalement, on ne décolle pas avant minuit. Bonne fin de soirée à Roland Garros…

Par Emilyz

Avec Isa au village

 

Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog.
Rejoignez-la sur son profil Google+
Paris - U2 - Moscou en bref
Il pleut des tickets gratuits à la finale de Roland Garros !
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.