Festival des Globe Trotters par ABM
île d'Olkhone, lac Baikal

Cette année les destinations polaires sont à l’honneur au Festival des Globe Trotters ABM, du moins c’est la conséquence de la sélection. Peut-être cela illustre-t-il aussi très bien le thème de cette année : « Au bout du monde, au bout de soi » car ce sont justement des endroits peu explorés auparavant et ils représentent donc une vraie découverte de l’inconnu, comme à l’époque des grands explorateurs qui n’avaient pas de carte ni de GPS. Même la photo gagnante du concours sur le thème « l’eau dans tous ses états » a été remportée par une image représentant un énorme glaçon sur une plage d’Islande.

C’est marrant mais moi, je déteste le froid, je suis très frileuse et lorsque je voyage, le froid, c’est ce que j’essaie de fuir le plus possible. Pourtant il y a tellement d’endroits magnifiques dans les pays froids me direz-vous. Oui mais il y en tellement aussi dans les pays chauds, que le choix ne me manque pas, pour les lieux proches des pôles, on verra plus tard. De plus, je ne sais pas si je survivrai à de telles températures. En tout cas, non seulement ces explorateurs ont survécu mais ils ont même ramené des films, que l’on peut d’ailleurs classer parmi les meilleurs de ce festival. C’est parfait, comme cela j’explore le froid sur un écran géant, pour l’instant ça me va ! Merci à ces aventuriers de partager ces endroits sans que l’on aille se congeler.

On a marché sous le pôle

Film de Thierry Robert et Ghislain Bardout (52’) Je m’enfouis sous mon blouson pour la projection de ce film, car le vent qui souffle sur la banquise avec une température à -42 degrés, je vous dis on a froid jusque dans la salle. D’ailleurs pendant le film, je me dis, tant mieux qu’il y ait des gens aussi cinglés sur terre pour nous ramener des images aussi sublimes. Ce sont de vrais explorateurs qui font cette expédition car ils vont là où personne ne s’est jamais aventuré avant, plonger sous la banquise du Pôle Nord. Ce film est magnifique, très bien réalisé, alliant la vie de ces gens pendant 2 mois tirant traineaux chargés de matériel et nourriture, campant dans cet univers si hostile. Et les images de plongée sont de toute beauté et de toute pureté comme cette eau à -1,7 degré. On y découvre avec eux des êtres vivants fluorescents, on se croirait presque dans un film de science fiction, et bien que l’expédition soit sponsorisée par Rolex, le temps semble s’être arrêté pour contempler ces merveilles. Regardez donc cette bande-annonce avec des images à couper le souffle! (underthepole.com)

 

Six mois de cabane au Baïkal

Sylvain Tesson interviewé par Sandrine Mercier

Sylvain Tesson interviewé par Sandrine Mercier

Film de Sylvain Tesson, Bô Travail (52’). Le célèbre écrivain de voyage a décidé de passer 6 mois au bord du magnifique lac Baïkal en Sibérie, dans une cabane en bois, en ermite. On peut se dire qu’il est dingue, justement il explique dans le film sa routine pour ne pas le devenir. Et pour bien se mettre dans l’ambiance il commence en plein hiver. Projeté juste âpres le film sur le Pôle Nord, on n’est toujours pas réchauffés ! Film sur la réflexion et le voyage intérieur, on ne s’ennuie pourtant pas devant ces images pleine de beauté froide. Sylvain Tesson qui interviendra après la projection se révèle être plein d’humour, on aurait aimé voir cela dans le film, ma foix un peu sérieux, mais peut-être avait-il moins envie de plaisanter seul au bord d’un lac gelé dans des températures polaires.
Voir le film:

 

L’allée des glaces, 4000 km en voilier au cœur de la banquise

Film de Fréderic Jouve (52’) Etant mieux équipés aujourd’hui qu’à l’époque des grands navigateurs, on peut mieux s’aventurer dans ces endroits, mais le danger climatique reste bien réel car la banquise et les icebergs bougeant tout le temps ne peuvent être cartographiés, le suspense est très bien rendu dans ce film d’aventure polaire. C’est donc l’histoire du voilier Southern Star et de son équipage, le long de la côte du Groenland.

Par Emilyz

 

Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog.
Rejoignez-la sur son profil Google+
Festival des Globe Trotters par ABM
île d'Olkhone, lac Baikal
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

4 Commentaires

  • tu as raison de souligner la qualité des films On a marché sous le pôle et de Sylvain Tesson… Avec celui sur les himbas de Namibie dont tu parles dans ton précédent post, ce sont les trois meilleurs que j’ai vu lors du festival… et encore une fois, bravo aux explorateurs du pôle! j’étais vraiment bluffée par leur résistance et la beauté du film! jamais vu d’images sous-marines aussi belles que ça!!


    • Je suis tout à fait d’accord, d’ailleurs je ne me lasse pas de re-regarder la bande annonce tellement les images sont belles. Et tu te rappelles pendant ces films, on se disait que faire Paris-Moscou en stop pour voir U2, c’était vraiment de la promenade rigolade à côté!


  • Ces explorateurs du froid sont bien impressionnants! J’aime les pays froids, mais je n’irai pas jusqu’à de telles extrémités. En tout cas, cela a l’air d’être de très beaux films.


  • Décidément faut que je révise mes liens « follow » car je l’avais raté celui-là : EMILY qui parle du froid !!!!!!! Unbelievable !!!!!
    Et qui plus est de plongée sous glace !!! BREF, le loupé de 2012 pour Faf’ le « commenteur » fou !

    Après le raté d’Emily, c’est de ne pas lui en avoir parlé au Faf’…car le chef plongeur d’Under The Pole, qui que c’est ?!? C’est le père Alban, son moniteur de plongée sout’ …qui a remis le couvert l’été 2012 avec le projet WideGreenland et qui vient juste de passer en long métrage sur Thalassa :
    http://www.france3.fr/emissions/thalassa/diffusions/03-05-2013_51367
    Je t’ai dit qu’il était bogoss’ en plus !!

    Allez plus jamais de ratés comme celui-là, et si jamais il te prenait l’idée folle de plonger sous glace ou sous terre, c’est par là :
    http://www.quercy-plongee.com/pages/accueil.htm
    http://www.tignesplongee.com/pages/presenta.htm
    mais bien sur, pas le droit d’y aller sans moi !
    Et pis va falloir attendre que ça se calme un peu pour le Alban sinon ça va être difficile de plonger avec le maître !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.