île d'Olkhone, lac Baikal
65e Festival de Cannes - 2012

AMOUR. Réalisation : Michael Haneke, avec Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva et Isabelle Huppert. Sortie: 24 octobre 2012.

Amour de Michael Haneke

J’ai vu le film Amour de Michael Haneke lors de la projection de 15 heures au festival de Cannes. Pour moi, ce film est d’un ennui à mourir, et reflète le copinage du festival. Si Michael Haneke fait un film, c’est d’office en sélection officielle. C’est l’histoire de Georges (Trintignant) qui accompagne sa femme (Riva) se dégradant jusqu’à la mort. Un film sur le naufrage de la vieillesse avec beaucoup de plans fixes. Un vrai supplice pour le spectateur. Je me souviens, la seule raison pour laquelle je suis restée jusqu’à la fin de ce film, c’est parce qu’on pouvait entendre une pluie battante depuis l’intérieur du Palais des festivals, donc je me suis dit autant restée confortablement installée dans les grands sièges roses du Théâtre Lumière. Et bien que je n’étais pas du tout fatiguée, mes yeux se sont fermés quelques fois, alourdis par l’ennui. Pendant le film, Trintignant dit même que « tout cela ne mérite pas d’être montré », il a bien raison. Le film s’appelle Amour, c’est un titre d’une grande prétention je trouve.

amour-palme-d-or-haneke

Palme d’or pour Amour au festival de Cannes

Le film a remporté la palme d’or. Bien que la plupart des films n’étaient pas formidables cette année, c’était pour moi le pire à regarder. Autant Le Ruban Blanc en 2009 était assez lent et j’avais eu du mal à garder mes yeux ouverts pendant tout le film aussi, mais j’avais trouvé intéressant le sujet sur la montée du mal chez ces jeunes enfants dans l’Allemagne qui va virer vers le nazisme, et la cinématographie en noir et blanc particulièrement belle. Forcément cette palme d’or remise par Isabelle Huppert la présidente du Festival cette année-là, qui avait obtenu elle-même son prix d’interprétation dans La Pianiste de Michael Haneke en 2001, a un grand air de copinage encore une fois. Et il y avait d’autres films que je trouvais bien meilleurs cette année-la aussi mais bon, il semblerait que Michael Haneke ait la sacrée côte au Festival, peu importe ce qu’il fait !

le film Amour dans la Presse

A la sortie du film Amour mercredi 24 octobre, à ma grande surprise, toutes les critiques sont bonnes, même celles des journaux plutôt grand public. Ai-je loupé un truc ? Quoiqu’il arrive, je ne pense pas perdre à nouveau deux heures pour revoir ce film. En tout cas, j’aimerais bien connaitre votre avis si vous avez vu ce film, n’hésitez pas à le laisser en commentaire.

Voici la bande-annonce:

Le couple présidentiel a beaucoup aimé paraît-il. En tout cas, même si on déteste ce film, il fait réfléchir sur la menace de la vieillesse qui va devenir grandissante, les gens vivent de plus en plus vieux, de mieux en mieux aussi heureusement. La question de l’euthanasie est aussi très présente. En tout cas, en voyant ce film, on ne peut qu’être pour. Donc peut-être ce film va-t-il servir à quelque chose et faire avancer ou changer les mentalités. Mais pour moi, cela reste un calvaire cinématographique. Sur la question de la réflexion sur l’euthanasie, je peux vous recommander un très bon film : Mar Adentro, avec un Javier Bardem tétraplégique alité ne sortant jamais de sa chambre pendant tout le film, pourtant, ce long métrage est un chef d’œuvre plein de poésie, magnifiquement réalise par un de mes réalisateurs préfères, le génie espagnol Alejandro Amenabar.

Par Emilyz

Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog.
Rejoignez-la sur son profil Google+
île d'Olkhone, lac Baikal
65e Festival de Cannes - 2012
Voyageuse cinéphile et réalisatrice, Emily parcourt le monde et partage ses voyages à travers des documentaires, des photos et des articles sur son blog. Rejoignez-la sur son profil Google+

2 Commentaires

  • Difficile de dire mon avis à ce stade, vu que je ne l’ai pas encore vu… j’ai envie d’y aller, mais il y a aussi le dernier James Bond à voir, et le film sur les années 80… Alors je ne sais pas si je vais trouver le temps pour tout ça… En tout cas, ne loupe pas TED! La meilleure comédie de cette fin d’année!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.